Le mystère du casque grec d'Haïfa

Il s'agit d'un casque en bronze, datant de 2 600 ans et ayant appartenu à un soldat grec. L'objet a été en 2007, lors d'une opération de dragage dans le port de la baie d'Haïfa en Israël. La question est de savoir comment il est arrivé à cet endroit. Le casque appartient aujourd'hui à la collection du musée maritime.Les archéologues pensent que le casque aurait appartenu à un mercenaire d'origine grecque et qui aurait pris part à une série de batailles pour le compte d'un pharaon égyptien appelé Nékao II (vers -610 à -595). Une découverte similaire a été faite dans les années 1950, au large de l'île de Giglio en Italie, soit à plus de 2 300 km de là. Néanmoins ce casque a permis de dater avec précision celui trouvé à Haïfa.

Le casque est recouvert de feuilles d'or et orné de plusieurs figures. On peut notamment distinguer des serpents, des lions et une queue de paon. Comme l'explique Jacob Sharvit, le directeur du département d'archéologie marine du ministère des antiquités israéliennes, et John Hale, professeur à l'Université de Louisville, ces dorures et ces ornements en font l'une des pièces militaires les plus précieuses de la Grèce ancienne. Notre mercenaire était donc assez fortuné. Les chercheurs n'a pas pu déterminer le lieu de fabrication du casque mais ils soupçonnent que son propriétaire était originaire des colonies grecques de Ionie, sur la côte ouest de l'actuelle Turquie.
 


A l'époque où le couvre-chef a été conçu, soit vers 600 avant l'ère chrétienne, les populations grecques s'étendaient sur toutes la côte méditerranéenne, depuis la mar noire jusqu'au sud de la France. Bien que nous n'ayons aucune preuve de la présence de colonies sur la côte israélienne, le mercenaire grec aurait parfaitement pu se trouver à la tête d'un petit groupe de soldats qui se seraient aventurés dans la baie d'Haïfa. On sait, par ailleurs, que les troupes du pharaon Nékao II ont mené des campagnes militaires dans la région durant presque pendant une décennie. Ces conflits se seraient soldés par la conquête cde Jérusalem et du royaume de Juda, (relatée dans la Bible) par Nabuchodonosor II (604 av. J.‑C. à 562 av. J.‑C), le roi de Babylone.

Reste à savoir comment le casque de notre Grec est arrivé au fond de la baie d'Haïfa. La réponse la plus simple est que quelqu'un l'a jeté dans les eaux du port ou qu'il a été perdu lors d'une retraite de l'armée de Nékao II. L'autre hypothèse voudrait que le mercenaire se serait trouvé sur un navire et que celui-ci aurait coulé. Jacob Sharvit et John Hale envisagent donc de poursuivre leur recherche dans le secteur afin de vérifier s'il n'y a pas d'autres matériaux archéologiques à découvrir.

Source : http://historizo.cafeduweb.com/lire/13240-mystere-casque-grec-haifa.html

<< Page Précédente : listing Article paranormal | Retour accueil : tout l'univers du paranormal >>