Un véritable fantôme photographié en Roumanie !

La ville de Braila, située dans le Sud-Est de la Roumanie, est célèbre pour ses monuments architecturaux d'une beauté incomparable. Et, dans ce coin tranquille de Transylvanie, un fantôme a été photographié à l'intérieur d'une bâtisse datant du 19ème siècle ...

Au moment de l'apparition, Manuela Chirosca travaillait en tant qu'agent de sécurité dans un vieux bâtiment situé au numéro 29 de la rue d'Ana Aslan. Elle faisait des contrôles de routine dans la maison quand, le 19 juillet 2012, elle a observé une forme inhabituelle vers 7 heures du matin :

« Il était environ sept heures et je faisais ma ronde matinale dans la maison. J'ai eu le sentiment que je n'étais pas seule. »

Elle poursuit :

« Je me suis rendu à la fenêtre d'une des pièces, qui était probablement une chambre ou quelque chose comme ça. Je me suis approché de la fenêtre, donc, et j'ai vu une grande forme féminine qui semblait auréolée d'un voile blanc. Ma première réaction a été de m'enfuir et de courir aussi vite que je le pouvais ! »

Malgré sa peur, elle voulait à tout prix comprendre à qui elle avait à faire. Elle a alors pris une longue et profonde inspiration, elle s'est calmée puis est retournée dans la pièce :

« La peur m'a fait me sentir mal, mais j'ai pensé que rien ne pouvait m'arriver à moi et que je ne pouvais pas manquer l'occasion de prendre des photos. »

Elle a alors pris son téléphone portable et a photographié une forme humanoïde, certes floue mais réellement paranormale :

« J'ai dû prendre plusieurs photos parce que la forme se déplaçait d'un endroit à un autre. »

L'agent de sécurité pratique assidûment le yoga depuis plus de 14 ans, et est donc familiarisée avec la parapsychologie et le spiritisme. De plus, elle affirme avec vécu d'autres expériences paranormales précédemment, « mais jamais avec une telle intensité », précise-t-elle.

La bâtisse servait, avant la Grande Guerre, de marché boursier. Les gens y vendaient et achetaient des produits agricoles, principalement le grain. Après la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement communiste la réquisitionna. Les communistes y torturèrent et assassinèrent des opposants politiques dans son sous-sol.

Ce qui est intéressant dans cette histoire, c'est qu'une maison, située à une dizaine de mètres de celle-ci, est aussi réputée être hantée. Elle est située au numéro 27 de cette même rue. L'histoire de cette maison est aussi morbide. Le propriétaire était un homme d'affaire grec qui avait fait fortune dans le grain. Nicholachi Mavrocordulas était âgé d'environ 60 ans lorsqu'il rencontra et tomba follement amoureux de Voica, une jeune femme, fille d'un paysan local. Il l'épousa et l'emmena à Braila où il fit construire une maison bourgeoise dans la rue d'Ana Aslan.

Quelques années plus tard, il vivait toujours ensemble. Mais un jour, alors qu'il revenait de la chasse, il découvrit sa femme dans les bras d'un autre homme. Voica était allongée nue sur une peau d'ours près de la cheminée. Nicholachi n'hésita pas et tira de son fusil. Plus tard, la maison fut vendue. Seulement, personne ne voulait y restée plus de trois mois.

Deux maisons presque voisines, et toutes deux hantées par des revenants, est un phénomène plutôt rare, voire unique dans l'histoire du Paranormal. Quoi qu'il en soit, le cliché semble bien authentique et nous montre probablement quelque chose provenant d'outre-tombe ...

Source : http://www.phantomsandmonsters.com/2010/07/photo-romanian-phantom-may-be...

Total de votes : 589
Total de votes : 369

<< Retour aux photos pararormal | Retour accueil : tout l'univers du paranormal >>