Sai Baba l'homme miracle aux pouvoirs étonnants

Sai Baba était un gourou indien doté de pouvoirs extraordinaires. Il extrayait des anneaux et des pièces d'or de l'atmosphère, changeait les rochers en bonbons et les fleurs en bijoux. Il guérissait les malades à l'aide de "vibbuti" (cendres de bois sacré) qui semblaient se matérialiser dans l'air sur un signe de sa main. Et, dit-on, il aurait même ressuscité des morts.

 

Sai Baba avait des dizaines de milliers d'adeptes répartis dans le monde entier, dont beaucoup témoignaient de sa capacité à faire des miracles. Divers sceptiques, scientifiques ou journalistes, l'avaient observé de près mais n'avaient jamais trouvé d'explication à ses exploits. Bien que Sai Baba prétendait que ses miracles n'étaient que "pacotille" par rapport à son message religieux, il les recommençait volontiers, souvent devant un vaste public. Il demandait aux gens ce qu'ils souhaitaient, et l'extrayait du néant. Des personnes prises dans la foule étaient priées de nommer leur fruit favori, puis Sai Baba montrait du doigt un arbre portant tous ces fruits en même temps.

 

Il existe de nombreux témoignages de guérisons opérées par Sai Baba, dont certaines chirurgicales. Un jour, un homme souffrant d'un cancer de l'estomac lui fut présenté. Sai Baba le fit entrer en transe et lui effleura le front de "vibbuti"; il tira de l'air un bistouri, extraya la tumeur et referma l'incision en pressant la peau avec les doigts. Une autre fois, il s'occupa d'un fonctionnaire nommé Khare, de Dehra Dun, en Inde du Nord. En Novembre 1971, les spécialistes informèrent celui-ci qu'il allait perdre la vue. Trois mois plus tard, il était complètement aveugle. Or, la fille de Khare étudiait au centre de Sai Baba, à Whitefield près de Bangalore et, un jour de mai 1972, parla de la cécité de son père au gourou. Celui-ci la rassura et fit se matérialiser du "vibbuti" qu'il lui demanda d'envoyer à son père. Lorsque Khare reçut le paquet, il était convaincu du pouvoir du remède. Tous les jours, il se frottait les yeux d'un peu de cendre sacrée; une semaine plus tard, sa vision fut de nouveau normale. Les médecins qui avaient diagnostiqué peu de temps auparavant une cécité permanente s’étonnèrent et l’examinèrent. Il était guéri.

 

Mais la manifestation la plus impressionnante des pouvoirs de Sai Baba eu lieu en 1953, lorsqu'un homme âgé de soixante ans, appelé Radhakrishna, et souffrant d'un douloureux ulcère à l'estomac, vint consulter le maître. Sai Baba éclata de rire et ne lui prêta aucune attention. Peu après, malgré les médecins, Radhakrishna sombra dans le coma. Trois jours plus tard, le corps de Radhakrishna était bleu et raide, froid, flétri et sur le point de se décomposer. Sai Baba entra alors dans la pièce et demanda qu'on le laisse seul. Quelques minutes plus tard, Radhakrishna sortit, respirant la vie. Un examen ultérieur établira que son ulcère de l'estomac avait complètement disparu.

 

Un journaliste australien, Howard Murphet, décida alors de démasquer l'imposture de Sai Baba. Mais il ne douta plus du bien-fondé des pouvoirs du maître lorsque celui-ci, d'un geste de la main, fit apparaître un anneau d'or et le lui présenta. Depuis lors, Murphet porta cet anneau au doigt et compta au nombre de ses adeptes. Un soir, Sai Baba demanda à Murphet de lui dire l'année de sa naissance, et lui annonça qu'il obtiendra une monnaie américaine frappée cette année-là. De sa main vide, il traça un cercle devant Murphet et laissa tomber une pièce. "Lorsque la pièce tomba de sa main dans la mienne, je remarquai qu'elle était lourde et dorée. En l'examinant de plus près, je vis à ma grande joie que c'était une authentique pièce américaine de 10$, portant mon année de naissance". Il en va de même pour un photographe londonien, David Bailey. Sai Baba lui offrit un pendentif en argent portant son portrait après l'avoir matérialisé devant lui.

 

Au cours des cinquante années d'exercice de ses pouvoirs manifestement miraculeux, personne n'a pu trouver trace de fraude. Des enquêteurs ont examiné les robes couleur safran, seul vêtement du saint homme, mais n'ont trouvé ni poche secrète ni doublure ni autre cachette. Sai Baba refusa de se soumettre à un examen scientifique rigoureux, soutenant qu'il n'utilisera ses pouvoirs qu'à des fins religieuses, pour insuffler la foi ou aider des adeptes dans le besoin. "Personne ne peut comprendre mon mystère", déclara-t-il. Mais il est possible de saisir l'angoisse de ceux qui auront essayé d'analyser les étonnants exploits de ce personnage. Comme l'avait fait remarquer un chercheur expérimenté: "Si Sai Baba est effectivement capable de transformer la matière, alors tous les fondements de la science occidentale s'écroulent".

 

"Sathya Sai Baba n'est plus avec nous physiquement. Il a quitté son enveloppe charnelle ce matin à 7 heures 40 en raison d'une défaillance cardiaque et respiratoire". C'est ainsi qu'un responsable du grand hôpital de Puttaparthi avait annoncé la mort du plus célèbre gourou de ce siècle en Inde le 24 avril 2011 à l'âge de 85 ans, ou encore 95 ans selon le calendrier lunaire hindou (le zodiaque lunaire-stellaire de l'astrologie indienne).

 

Source : http://www.lesphenomenesparanormaux.com/2013/06/30/sai-baba-l-homme-mira... 

<< Page Précédente : listing Article paranormal | Retour accueil : tout l'univers du paranormal >>