À Beauvais, un officier SS fait toujours régner la terreur

par damino - 1464 vues - 0 com.
Fantôme, esprit, paranormal

À Beauvais, en France, d’étranges événements ont obligé un couple de personnes âgées à fuir leur maison. Un Poltergeist, qui signifie en allemand ‘esprit frappeur’, leur rend la vie impossible et, par peur du ridicule, leur impose le silence.

Nous sommes dans la famille Marchand, à quelques kilomètres de Beauvais, en France. Monsieur et Madame Marchand vivent une retraite paisible jusqu’à ce soir d’automne où, alors qu’ils sont à table et regardent leur feuilleton préféré, ils entendent violemment frapper à la porte.

Madame Marchand est inquiète. Ils n’attendent personne. Lorsqu’elle ouvre la porte, il n’y a personne, justement et le jardinet se trouvant à l’avant de la maison est, lui aussi, vide. Impossible qu’un mauvais plaisantin ait pu frapper à la porte et s’enfuir aussi vite. Alors qu’elle revient près de son mari pour lui faire part de ses doutes, un bruit de vaisselle cassée se fait entendre dans la cuisine.

Cette fois, ils sont deux à s’y rendre, mais le résultat n’est pas plus probant. Non seulement personne ne s’y trouve, mais la vaisselle du dîner qui s’y trouve est intacte. Le même jour, alors qu’ils finissent par se coucher malgré l’inquiétude qui les ronge, les Marchand entendent des bruits de pas venant du grenier. Monsieur Marchand n’écoutant que son courage se rue dans la pièce, mais pour constater qu’elle est vide. Ils ne fermeront pas l’œil de la nuit.

Le lendemain, la famille Marchand est convoquée au grand complet. Tout le monde est témoin des phénomènes étranges : horloge qui sonne alors que le mécanisme n’existe plus depuis longtemps, pommes qui sortent toutes seules du cellier, lit qui bouge et armoires dont les portes s’ouvrent et se ferment violemment.

Mais la famille Marchand ne veut rien dire aux voisins, ayant trop peur de la rumeur et qu’elle subisse un rejet de son entourage. C’est le beau-frère de madame Marchand qui pense avoir une solution. Tout le monde doit quitter la maison et faire place à un exorciste. Celui-ci affirmera être resté près d’une semaine dans la maison à combattre l’esprit s’y trouvant. Il le décrira comme particulièrement pervers, sournois et sadique.

En entendant cela, monsieur Marchand se souviendra avoir vu, un jour, une ombre traverser la maison. Dans sa peur, il avait placé ce phénomène au même rang que les autres, mais, aujourd’hui, en y réfléchissant à tête reposée, il se souvient avoir aperçu un uniforme et une boucle de ceinture rutilante sur laquelle on pouvait voir briller les effrayants insignes SS.

Fort de cette information, le fils Marchand s’est rendu auprès d’un historien local et a vu ses soupçons confirmés : un officier SS, abattu par la résistance à la fin de la guerre, a été enterré à la hâte à l’endroit même où la famille Marchand a fait construire sa maison. De son côté, l’exorciste affirme avoir chassé le mauvais esprit, mais plus personne n’a plus jamais osé emménager là-bas.

Aujourd’hui, la troisième génération de la famille Marchand a décidé de mettre le bien en vente, mais quelqu’un a eu la bonne idée de lui raconter l’histoire qui a terrifié ses aïeux.

Source : http://www.leblogdeletrange.com/fantomes-esprit-demons/a-beauvais-un-officier-ss-fait-toujours-regner-la-terreur/

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

La Dame au sang bleu
27 Mar 2014, 22:19

Suivez-nous