H.A.A.R.P. détaillé 3/3

par damino - 3006 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie
Le projet High Frequency Active Auroral Research Program, abrégé en HAARP, est un programme américain à la fois scientifique et militaire de recherche sur l'ionosphère. Ses activités dépendent de la base aérienne de Kirtland AFB et sont financées conjointement par l'armée de l'air et la marine des États-Unis, ses activités scientifiques étant gérées par l'Université d'Alaska et sa mise en oeuvre par le laboratoire Phillips de l'US Air Force et l'Office of Naval Research . Les installations du HAARP utilisent notamment la technologie IRI (ionospheric research instrument) et des techniques radioélectriques afin de comprendre les mécanismes complexes qui gouvernent l'ionosphère, région de la haute atmosphère. Un des objectifs, par excitation via des ondes haute fréquence (HF), est d'étudier l'impact de l'ionosphère sur les communications longues distances. Dans le livre Les anges ne jouent pas de cette HAARP écrit en 1995 par le docteur Nick Begich et la journaliste Jeane Manning, les auteurs prétendent que la capacité d'HAARP à influencer l'ionosphère serait beaucoup plus importante qu'admise officiellement. Selon eux, ces 180 antennes permettraient un jour de faire des recherches pour pouvoir modifier le climat, interrompre toute forme de communication hertzienne, détruire ou détourner avions et missiles transcontinentaux et finalement, influencer les comportements humains, tout cela via des actions sur l'ionosphère. Toutefois, aucune donnée tangible ne permet de soutenir cette théorie. Quant au ministère américain de la Défense, il apporte du financement à quantité de projets, sans que cela n'ait un rapport avec l'armement (transports, alimentation, communications, météo, etc.)

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Les Momies de Sicile
12 Dec 2018, 17:09
L'évangile selon judas 3-6
12 Dec 2018, 15:06

Suivez-nous