Les oiseaux géants

par damino - 1852 vues - 0 com.
Cryptozoologie, préhistoire

En 2003, nous parvenait d'Alaska, une nouvelle fascinante. Près des villages de Togiak et Monokotak avaient été vu à plusieurs reprises une énorme créature ailée. Certains parlent d'un être ressemblant aux créatures de Jurassic Park, cependant les descriptions s'accordent pour l'identifier tel un énorme oiseau inconnu. Un pilote de la ville de Dillingham, près des lieux concernés, au Sud-Ouest de l'Alaska, a pu l'observer alors qu'il était à bord de son cessna 207. Lui-même croyait peu à cette créature décrite depuis quelques temps, il crut donc avoir affaire tout d'abord à un planeur, mais à l'approche de la "chose" il dut se rendre à l'évidence, il s'agissait bel et bien d'un oiseau. Le pilote évalua l'envergure des ailes de celui-ci à environ 14 pieds, ce qui correspond à l'évaluation recueillie au cours des autres témoignages. Cependant on parle de "raptorlike bird", soit une créature ressemblant plus à un dinosaure volant qu'à un oiseau à plume, cet aspect descriptif de la créature n'est pas claire.

 

Un témoin, Moses Coupchiak, opérateur de machinerie lourde, put observer la créature à environ 40 milles à l'ouest de Manokotak. Il l'aperçut tout d'abord à environ deux milles de distance alors qu'il avançait avec son tracteur. Il cru tout d'abord à un petit avion ou un planeur, puis la "chose" vira de l'aile sur la gauche et c'est alors que l'homme s'aperçut avoir affaire à une créature vivante, énorme. "L'oiseau" poursuivit son vol et disparut derrière une colline. l'homme s'est aussitôt précipité pour appeler au village afin de recommander à tous de garder leurs enfants à l'intérieur des résidences. Les gens qui ont vu la créature de plus près, soit d'un avion à 1000 pieds d'altitude, l'ont décrit comme un aigle mais d'envergure hors de l'ordinaire. Un spécialiste des raptor, Phil Schemf, de Juneau, rapporte ne connaître aucune créature volante depuis les derniers 100 000 ans qui puissent atteindre une telle envergure.

 

Mais les scientifiques recherchant une explication ont amené l'idée qu'il pouvait s'agir d'un aigle de Steller. Cette race d'aigle vient du Nord-Est de l'Asie, il peut être 50% plus grand qu'un aigle à tête chauve. Cependant, les témoins affirment que la créature est d'au moins trois à quatre fois plus grande qu'un aigle ordinaire. Il est à noter cependant que des aigles de Steller ont bel et bien été aperçu au sud de Juneau et près de la rivière Nushagak de Dillingham, trois fois au cours des mois de mai et août de l'an passé. Ils ont été identifié sans difficulté. Les experts rappellent que les gens ont rarement les bonnes mesures d'évaluation lors d'observation inhabituelle, d'autres rappellent cependant que les habitants de cette région connaissent parfaitement les aigles et savent les reconnaître . Rappelons que l'aigle de Steller se nourrit de poissons, s'il s'agit bien d'un spécimen de cette race ( de proportion démesurée), il ne représenterait aucun danger pour la population.

 

Mais des oiseaux gigantesques ne sont pas rares dans le monde de l'inexpliqué, en juillet 1977, en Illinois un jeune garçon de dix ans, Marlon Lowe, vécu une expérience hors du commun. Un habitant de la région, un nommé Cox, fut le premier à remarquer deux énormes oiseaux ressemblant à des condors qui semblaient venir du Sud-Ouest. Pendant que le jeune Lowe jouait avc ses amis, les oiseaux plongèrent et l'un d'eux le saisit avec ses griffes et l'emporta. Sa mère ayant assisté à la scène ( qui s'était déroulée en quelques secondes) se mit à crier et à courir à la suite de l'oiseau, celui-ci ne put transporter longtemps le poids du jeune garçon et après s'être envolé d'une dizaine de mètres dans les airs, lâcha celui-ci qui "atterrit" sans aucun mal. Selon la description des témoins, les oiseaux ressemblaient à des condors énormes avec un bec d'environ dix centimètres de long, ils étaient entièrement noirs sauf pour un anneau blanc autour du cou. Après avoir lâché le jeune garçon, ils continuèrent leur vol et on ne les revit plus dans les parages

 

Au Texas, un soir de janvier 1976, Armando Grimaldo est assis dans le jardin de sa belle-mère, il était venu rendre visite à sa femme, Christina, dont il était séparé. Alors qu'il se trouve seul au jardin et se dirige vers la maison, il sent de fortes griffes le saisir, il se retourne et aperçoit une "chose" ailée aux ailes déployées d'environ 3 à 4 m d'envergure. La créature elle-même mesurait environ 1m80 , elle avait la peau d'un brun foncé, semblable à du cuir sans plumes et de gros yeux rouges brillaient à l'emplacement de la face. L'homme trébucha en s'enfuyant et la créature tentant de le saisir déchira ses vêtements. La victime réussit finalement à se traîner sous un arbre et la "chose" s'envola alors lourdement dans la nuit. Armando fut conduit à l'hôpital en état de choc où l'on ne constata aucune blessure grave.

 

Peu auparavant, dans la même région, un cultivateur avait retrouvé sa chèvre, attaché à un poteau, complètement déchiquetée, il n'y avait aucne empreinte autour du corps. Également, près de Brownsville, Alverico Guajardo roulait tranquillement dans sa caravane lorsque quelque chose d'ailé le heurta. Dans la lumière des phares, il aperçut une créature énorme aux longues ailes de chauve-souris repliées, émettant un bruit insupportable avec la gorge, le témoin put aussi noter les immenses yeux rouges de la créature qui se retira par une route de terre à proximité de la voie principale. En février, trois institueurs circulant dans la même voiture, près de San Antonio, virent un énorme oiseau de 5 à 7 mètres d'envergure les suivre. La créature couvrait alors toute la route de son ombre. Ils aperçurent alors une autre bête semblable, au loin, décrivant des cercles au-dessus d'un troupeau. Cherchant dans des livres à identifier ce qu'ils avaient observé, ils y découvrir une créature semblable; un ptéranodon, disparu depuis 150 000 ans.

 

Toujours près de Brownsville, deux soeurs, Libby et Danny Ford avaient aperçu près d'un étang une créature aussi grande qu'elles avec une face de chauve-souris à la forme d'un gros oiseau noir. Elles identifièrent également par la suite un ptéranodon sur des dessins. Quoiqu'un ptéranodon soit loin de présenter une face semblable à celle d'une chauve-souris ! En septembre 1982, James Thompson, un ambulancier de Harlingen, vit un énorme oiseau voler au-dessus de la nationale, il était gigantesque, recouvert de matière noire ou grisâtre, il ne s'agissait pas de plumes selon lui, le témoin crut à une texture de camouflage. Lui aussi par la suite compara la créature à un ptérodactyle.

 

Mais ne vous croyez pas à l'abri parce que vous résidez au Québec, nos légendes rapportent les actions de ce genre de créatures ailées au moins à deux reprises. À l'époque des premiers voyages des navigateurs Français, Marguerite de Roberval fut laissée avec son mari et une gouvernante sur une île perdue au milieu du fleuve. À la fin de l'automne, voyant que personne ne revenait les checher ( contrairement à ce qui avait été prévu), ils se mirent à se construire un campement de fortune. Ils restèrent ainsi sur l'île, ignorés de tous, pendant deux ans mais lors du second été, un grand oiseau noir vint qui commença à voler les légumes du jardin. Puis l'oiseau devint de plus en plus agressif et se mit à s'en prendre au mari de la dame qui mourut lors de cette attaque. La gouvernante subit le même sort quelques semaines plus tard. Par la suite alors que Marguerite se promenait sur la plage avec son bébé, l'oiseau noir vint et emporta l'enfant avec lui. Par la suite, elle se déplaça sans cesse avec un bâton afin de se défendre de cette créature, c'est ainsi qu'elle réussit à le tuer lors d'une de ces attaques. Ce n'est que quelques années plus tard qu'un capitaine de bâtiment l'aperçut faisant des signes et vêtue de peaux de bêtes, il la rescapa et la ramena en France où elle put raconter son histoire. Cela s'était produit à l'île de la Demoiselle, tout près de l'île aux Grues, dans la région de Québec.

 À Natashquan, un pêcheur, le capitaine gervais, voyant que la pêche serait bonne ( malgré qu'on fut dimanche) s'en alla pêcher. Le lendemain, il alla relever ses filets, plein à craquer de harengs. Il vit alors au loin se diriger vers lui trois ou quatre grands oiseaux noirs, gros comme des veaux, rapporta-t-il. Ayant peur d'être attaqué, il saisit sa rame pour se défendre mais les oiseaux s'emparèrent plutôt des filets et s'envolèrent traînant avec une force incroyable cette lourde cargaison. Évidemment, cette attaque fut mise sur le fait d'avoir pêché un dimanche ( ce qui était à l'époque inadmissible !) et le pauvre pêcheur paniqué s'en alla faire chanter quelques messes par le curé pour ne pas avoir à nouveau affaire aux "oiseaux noirs".

 Les descriptions d'immenses oiseaux inconnus ne sont donc pas un phénomène si rare ce qui prêche pour leur existence réelle.

Source : http://cthibaultl.com/sciences_interdites/crypto_ind.php?section=28

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

le mythe des dragons
27 Mar 2014, 22:17
Message Le démon de dover
27 Mar 2014, 22:18
le Mythe du Dieu blanc
27 Mar 2014, 22:18

Suivez-nous