Trésors du Québec

par damino - 1401 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie

Nous entendons souvent parler de trésors enterrés en Europe ou en certains lieux exotiques, mais savez-vous qu'au Québec, il y aurait peut-être des choses intéressantes à découvrir ? Un auteur signale d'abord que; "L'or beauceron se retrouve dans le lit de la rivière Chaudière, mais surtout dans ses affluents, principalement dans le territoire compris entre Saint-François ( Beauceville), Saint-Simon-les-Mines et Saint-Georges." D'ailleurs, une certaine Clothilde Gilbert, de Beauceville, âgée de 12 ans, aurait vers 1834 découvert une pépite d'or grosse comme un oeuf dans la rivière Gilbert. Le reste de ces richesses ne fut jamais retrouvé, il faut dire que quelques millions de dollars en pépites ont été tiré du sol beauceron de 1835, aux années 1930. À Saint-George-Est, toujours en Beauce, un homme acheta une maison dans les années 1970, lors de rénovations, il découvrit sous l'escalier une importante cache d'argent. De plus, il y a quelques années, des menuisiers effectuant des réparations dans une maison de la Haute-Ville, dans le Vieux-Québec, ont découvert des liasses de dollars, cachés dans une boîte dans l'un des murs. Le 26 mai 1999, Le Soleil, indiquait qu'un excavateur avait déterrer à la place d'Youville, à Québec, une boîte remplie d'anciens billets, principalement en coupures de 100 $.

 

Ces histoires nous indiquent donc qu'il serait peut-être intéressant d'effectuer de plus amples recherches dans notre bonne vieille province et pour ce faire voici quelques indications pouvant aider à vos recherches. La bande à Chambers, voleurs célèbres des années 1830 aurait caché un trésor de bijoux, d'or, d'argent et de vases sacrés, près de la rivière de Cap Rouge. Arrêtés et condamnés, les bandits n'ont pu récupérer leur trésor qui serait toujours disponible au même emplacement. À Charlesbourg également , au pied de la montagne, s'élevait jadis le château Bigot. Une tourelle s'élevait sur un caveau voûté où selon la légende, Bigot et ses amis cachaient de la vaisselle, des objets rares et de l'argent. La bonne fortune de ces gens dura jusqu'en 1759 où les Anglais s'emparèrent du pays, ils durent alors fuir. On raconte également que Bigot aurait gardé prisonnière dans son château, sa maîtresse, une certaine Caroline, qu'il aurait même assassinée et enterrée au pied de la tour. La lettre C gravée sur l'une des pierres se trouverait encore sur les lieux en rappel de ce drame. Concernant cette dernière information, alors que j'étais étudiante au CEGEP Garneau, voilà plus de 25 ans, nous avons effectué des fouilles au Château Bigot, dans le cours d'archéologie. Nous n'avons trouvé que des morceaux de poterie et un nombre incalculable de morceaux de fondation, je n'ai pas entendu dire qu'un trésor y ait été découvert ni même un squelette. Je ne sais pas cependant combien de temps les fouilles furent effectuées par notre professeur, à cet endroit.

Pendant la guerre américaine de 1812 à 1815, un contregandier nommé Uriah Skinner, se serait enfui sur le lac Memphrémagog et se serait réfugié sur la petite île qui se trouve sur ce lac. Sa barque y fut retrouvée vide et l'homme demeura introuvable. Vers 1820, un pêcheur, suite à une tempête, dû se réfugier sur cette petite île et se mit à l'abri dans une caverne d'environ 60 pieds de profondeur. L'infortuné y découvrit le squelette d'Uriah Skinner. Une partie de son trésor fut retrouvé avec le corps cependant on estime qu'il doit y avoir encore quelques richesses cachées dans les rochers de la petite île. À La Pocatière, existe dans la montagne près du collège, une grotte dont l'entrée est très basse, mais qui comporte plusieurs divisions, des amérindiens s'y seraient cachés lors de l'arrivée de l'armée anglaise. On dit que plus d'un y cacha son trésor. Là encore, j'ai visité cet endroit avec mes enfants et malgré une indication touristique pour cette grotte nous n'en avons jamais découvert l'entrée. Un trésor serait églement enterré près de Charlesbourg, dans un endroit appelé les Quatre-Arpents. On dit que certaines nuits, le trésor émettait des lueurs de feu. Ce serait les Jésuites qui jadis, y auraient caché leurs possessions. Il faut préciser qu'en 1759, encore là à l'arrivée des Anglais, les Jésuites partirent à la hâte abandonnant leur église à cet endroit, celle-ci tomba en ruine par la suite. Avant leur fuite, ils auraient enterré leurs richesses le long du vieux chemin, près des rochers arrondis se trouvant près d'un étang. Par la suite une famille Hill s'installa à cet emplacement y construisant un moulin à tabac sur les cascades de la rivière Duberger. Un dénommé Bordeleau chercha longtemps le trésor des Jésuites, sans rien trouver, d'autres prétendent que les Hill l'auraient découvert.

 Également, à la Pointe de lévis, lors de l'invasion anglaise, plusieurs habitants auraient enterré leurs posessions tout près de leurs maisons. Des bâtiments chargés de valeurs se seraient également échoués près de St-Romuald, peut-être les rives en conservent-elles encore quelques traces ? Louis Fréchette, pour sa part, prétendait qu'un trésor était caché dans le bois de Tréchemin, à Lévis, aujourd'hui nous ignorons cependant où se trouve l'endroit ainsi désigné. On dit également qu'en 1950, un fonctionnaire du ministère des Terres et Forêts creusa un trou de 5 à 6 pieds de profondeur sur les plaines d'Abraham, parc des Champs de batailles, croyant y découvrir un trésor, peine perdue semble-t-il. Sur l'île d'Orléans entre Sainte-Pétronille et Saint-Laurent, se trouve un massif rocheux dans lequel il y a une grotte profonde, surnommée trou Saint-Patrice Un trésor y aurait été caché par deux anglais prospères. Les deux hommes décéderont en mer et leur richesse s'y trouverait toujours. Dans la rivière du bras, à Saint-Victor de Beauce, de l'or aurait été trouvé, ce sont des chercheurs d 'or qui auraient jadis caché leurs richesses près de cette rivière pour éviter de remettre la part prévue au seigneur de Léry. On dit que des sacs de toile contenant beaucoup de richesse seraient encore cachés dans la rivière.

 Prenez note cependant que ces recherches ne sont pas toujours sans danger, certains chercheurs de trésor ont parfois disparu mystérieusement sans laisser de trace, d'autres encore ont eu affaire à des créatures surnaturelles gardiennes de ces trésors

Source : http://cthibaultl.com/sciences_interdites/articles_ind.php?section=97

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Le mystere du pic de Bugarach
24 Dec 2018, 10:39
L'Histoire d'Olaf Jansen
27 Mar 2014, 22:19
la Carte de Piri Reis
27 Mar 2014, 22:17

Suivez-nous