marilyn monroe et les ovnis

par damino - 2016 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie

Un grand nombre de controverses ont toujours entouré la mort de l’actrice Marilyn Monroe,
considérée comme un suicide dont on suppose qu’il s’est produit le dimanche 5 août 1962. Presque
immédiatement, des rumeurs ont commencé à circuler disant que Marilyn Monroe avait en fait été
assassinée et que c’était probablement à cause de ses relations avec la famille Kennedy. Il pourrait
bien y avoir beaucoup plus que cela.
Il y a quelques temps, un document de la CIA du 3 août 1962 a circulé. Un document qui décrit la
retranscription par le FBI de l’écoute d’une conversation téléphonique entre la journaliste Dorothy
Kilgallen et l’ami de Marilyn Monroe, Howard Rothberg. Selon le mémo, la mise sur écoute révèle
que Rothberg a dit à Kilgallen que Marilyn conservait un « journal des secrets » provenant de ses
intermèdes romantiques non seulement avec le président John Kennedy mais aussi avec le
procureur général Robert Kennedy. Le mémo cite Rothberg disant que Marilyn a « des secrets à
révéler » dont « la visite du président à une base aérienne secrète dans le but d’inspecter des choses
venant de l’espace ». Apparemment, Marilyn connaissait aussi le plan de Kennedy de faire
assassiner Fidel Castro et divers autres secrets d’état et elle menaçait de faire une conférence de
presse et de « tout dire ».
Plusieurs autres choses sont intrigantes à propos de ce document. Ainsi, il dit que Killgallen fut
surprise en train de faire la remarque que la référence à des « choses de l’espace » pourrait provenir
de « l’histoire du Nouveau Mexique à la fin des années 40 ». Le mémo mentionne aussi que
Kilgallen, au milieu des années 50, « a appris les efforts secrets des gouvernements anglais et
américains pour identifier les origines d’un vaisseau spatial accidenté et des cadavres. » (Kilgallen
elle-même décédera mystérieusement quelques années plus tard). Ce qui est intéressant c’est que le
contenu du mémo fait référence à Moon Dust, un projet dont l’existence a été vigoureusement
déniée par le gouvernement et les agences militaires pendant des années, bien que des documents
existent et montrent que le Projet Moon Dust était destiné à récupérer et à examiner des débris
extraterrestres. Et aussi, dans les données de diffusion près du bord supérieur, il semblerait qu’il y
ait les caractères « -J-12 » précédés par d’autres caractères pas entièrement lisibles. Cela fait-il
référence au toujours controversé MJ-12 ? C’est difficile à dire mais cela fait partie du champ des
possibles.
Actuellement, ce document de la CIA a été reproduit dans de nombreux endroits dont le livre de
Hesemann et Mantle Beyond Roswell et plus récemment, dans la biographie de Donald H. Wolfe
The Last Days of Marilyn Monroe. Mais il y a quelque chose d’autre sur le document qui est
totalement invisible dans ces reproductions et cette chose est de la plus haute importance. Un jour,
alors que le mémo était affiché sur l’écran de l’ordinateur de mon labo à l’Université de l’Est du
Nouveau Mexique à Roswell, Jane Shoemaker, une étudiante du labo, a remarqué qu’il semblait y
avoir une sorte d’ombre vers le haut comme si quelque chose d’autre était écrit là. A l’époque,
aucun de nous ne pouvait rien y voir de particulier mais j’ai soumis le mémo à des traitements
d’amélioration d’image et j’ai pu faire ressortir et lire, ou déchiffrer, l’écrit « supplémentaire ».
Juste sous le « Central Intelligence Agency » du dessus, il y a l’inscription indistincte « pièce à
conviction B » et entre celle-ci et le tampon Top Secret apparaît une autre inscription peu visible
disant, pour ce qu’on peut en lire,
« Gen. Schulgen mémorandum de collecte d’informations 19-. » Juste en dessous, on peut
vaguement distinguer : « cette pièce inclut le mémorandum de collecte d’informations… ». Un petit
peu plus bas, il y a le mot à peine visible « Brig. » et d’autres mots très fragmentaires dont « en
apprendre plus sur ». Ces mots illisibles sont tous dactylographiés.
Schulgen fait référence au Général de brigade George Schulgen qui, en 1947, était chef de l’Air
Intelligence Requirements Division de l’Army Air Corps Intelligence. C’est ce général qui, 5 jours
après le crash de Roswell, a fait appel au FBI pour aider l’Army Air Corps à enquêter sur les
témoignages d’ovni, l’idée étant essentiellement de faire passer les témoins pour des
« sympathisants communistes » et autres. Dans l’échange de mémo qui a suivi, il est devenu clair
que le FBI voulait voir tout débris d’ovni récupéré, ce que le militaire n’était pas disposé à laisser
faire. Et il est facilement établi que Schulgen, pendant de nombreuses années, était impliqué dans
les affaires liées aux ovnis.
Ainsi, nous avons le nom de Schulgen imprimé en haut d’un document de la CIA qui parle de
Marilyn Monroe, de son « journal des secrets » et de « choses de l’espace ». Même si l’écrit
supplémentaire près du haut du mémo apparaît seulement parce que quelqu’un a pensé qu’il était
adéquat de classer un tel document de la CIA en lien étroit avec les documents liés à Schulgen, les
implications sont fortes et claires. Nous avons plus que jamais raison de suspecter que la mort de
Marilyn pourrait avoir beaucoup à voir avec ce qu’elle a appris de John Kennedy au sujet des ovnis.
Il semble qu’elle connaissait certaines choses vraiment dangereuses et son journal devait être de la
dynamite.
Chose curieuse, Donald Wolfe, bien qu’il reproduise le mémo en annexe dans son livre, n’aborde
pas l’angle des « choses de l’espace » dans son livre. Mais si l’on pense à la connexion avec
Schulgen, ce qui à mon avis relie plutôt fortement la mort de Marilyn à la question ovni, on lit une
bonne partie du livre de Wolfe avec un sentiment accru d’inquiétude et d’étrangeté. Par exemple, il
cite des bandes d’une surveillance audio de la maison de Marilyn révélant que Bob Kennedy était là
dans l’après-midi et la soirée du samedi 4 août (la vraie date de la mort de Marilyn) et que tous les
deux se disputaient d’une manière épouvantable, Bobby Kennedy criant sans arrêt « P…. où estil
? » d’un ton si aigu et perçant qu’il en était presque méconnaissable.
Il était évident qu’il cherchait le journal. Et l’on doit se demander : que pouvait-il y avoir de si
extrêmement important dans ce journal et de si sensible pour que le procureur général des Etats-
Unis poussent des cris de manière si incontrôlable ? Des secrets d’état sur Cuba ? Le fait que
Marilyn ait couché à la fois avec Jack et Bobby Kennedy ? Certainement pas.
Le vrai secret devait être quelque chose de beaucoup plus profond. C’est surtout évident lorsqu’on
lit le reste de l’histoire de la mort de Marilyn, un cauchemar révoltant de rapports d’autopsie
fouillés, d’enregistrements téléphoniques volés, de menaces de mort envers les journalistes
d’investigation et un hélicoptère volant près de la maison de Marilyn la nuit où une femme a crié
« Vous assassins, êtes vous satisfaits maintenant qu’elle est morte ? »
L’auteur Donald Wolfe ne mâche ici pas ses mots : « les preuves indiquent un homicide prémédité.
En présence de Bobby Kennedy, on lui a injecté assez de barbituriques pour tuer 15 personnes. » Et
que pouvait-il y avoir d’assez important pour que des officiels du gouvernement de haut rang
agissent ainsi ? L’ami de Marilyn, le scénariste Jose Bolanos, a parlé au téléphone avec Marilyn
moins d’une heure avant sa mort et n’aurait fait remarquer que plus tard qu’elle lui avait dit
« quelque chose de choquant, quelque chose qui choquera un jour le monde entier. ». Avec
l’inscription Schulgen sur le mémo de la CIA sur Marilyn Monroe et ce que cela implique comme
connexion avec les ovnis, je pense que nous pouvons faire des spéculations très raisonnables sur ce
que Marilyn devait dire qui aurait pu être si « choquant ».
On pourrait bien sûr dire que le mémo de la CIA n’est peut-être pas authentique mais il en a toutes
les apparences et le fait que l’inscription « Schulgen » est invisible sur les versions imprimées du
mémo mais visible grâce à des traitements informatiques rend plus que probable le fait que le mémo
soit réel.
Alors, une hypothèse raisonnable ? Le président John Kennedy, dans ses moments d’intimité n’a
pas seulement parlé à Marilyn des affaires de Cuba mais aussi des crashs et des récupérations
d’ovnis. Et quand elle a menacé de livrer son « journal des secrets » à la presse et de « tout dire »,
cela a causé sa perte parce que les secrets qu’elle menaçait de révéler étaient les secrets les plus
importants de l’histoire de l’humanité. Il y a eu beaucoup de spéculations à ce sujet mais la
connexion avec Schulgen rend cette théorie des plus plausible.
Marilyn est-elle morte à cause de Roswell ? Cela se pourrait. Des choses étranges se sont produites.
Donald R. Burleson, Ph. D

Source : http://www.infos-paranormal.net/Marilyn-Monroe-et-les-OVNI-une-connexion.pdf

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

le mystere du LAC KOU-KOU-NOR
27 Mar 2014, 22:19
Le mothman l'homme papillon
24 Dec 2018, 10:59
La Lémurie de Jules Hermann
27 Mar 2014, 22:18
Les Pluies mystérieuses
27 Mar 2014, 22:21

Suivez-nous