les annunakis:mythe ou realite?

Nom de la video: 
Mythologie: Les Annunakis

Video: 

Dans les récits les plus anciens de la mythologie mésopotamienne, le terme Anunnaki (akkadien) ou Anunnaku, du sumérien A-nun-na(k) « progéniture du Di Anë, l’Univers l’Ouranos », désignait la classe dirigeante des dieux. Les temples consacrés à ces dieux ne sont pas décrits comme des lieux de culte, mais des résidences temporaires où les Anunnakis venaient séjourner. Les sumériens venaient leur demander conseil, voire même un jugement en cas de litige entre cités ou personnes. Ce sont eux encore qui nommaient les chefs ayant un pouvoir législatif et exécutif en leur nom.

Les tablettes mésopotamiennes indiquent que « EA » Prince de la terre est le créateur de l’homo sapiens.

Les Anunnakis participaient à l’enrichissement culturel par l’apport de techniques essentiellement agraires (semences, irrigations, aménagements du sol) de connaissances astronomiques (position de la ceinture d’astéroïdes qui n’est pas visible) ou de nouveaux termes destinés à décrire des objets, des lieux et parfois des concepts.

Il existe un lien fort entre l’existence d’une mythologie et la mise en oeuvre d’un système philosophique pour toutes les anciennes civilisations connues. Or les Sumériens ne possèdent aucun système philosophique. Ils procèdent au cas par cas sans proposer de généralisations. Par conséquent, l’intervention des Anunnakis dans la société sumérienne ne peut pas se justifier que par de la poésie.
Il y a fort longtemps, mais pas dans une lointaine galaxie, dans notre bon vieux système solaire (probablement peu après sa formation voici 4.6 milliards d’années), la terre, alors deux fois plus grosse qu’aujourd’hui et recouverte d’eau, s’appelait Tiamat et orbitait entre Mars et Jupiter. Tiamat possédait alors une grosse lune (du nom de Kingu qui n’est évidemment pas celle d’aujourd’hui) qui sera plus tard destiné à devenir une planète, dont nous n’avons malheureusement pas d’autre précision (cette mystérieuse planète, autrefois Kingu, serait probablement Mercure dont les anomalies pourraient ainsi être justifiées). Une dixième planète (ou douzième corps céleste pour les anciens qui incluaient la Lune et le Soleil) plus grosse que Tiamat, nommée Nibiru (ou Nibirou) par les sumériens et plus tard Marduk (ou Mardouk) par les babyloniens (du nom de leur dieu principal depuis Hammourabi), décrivait également une très large orbite elliptique (d’une période de révolution égale à 3600 ans) entre Mars et Jupiter.

Note de l'auteur : 4 etoiles
Total de votes : 299
Total de votes : 129

<< Page Précédente : listing videos mystere | Retour accueil : tout l'univers du paranormal >>