la légende d'Uta-Napishtim l'immortel qui survécu au déluge. Le mythe du déluge sumérien

22 Mar 2024, 12:30 par damino - 103 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie

mythe du déluge

Les Sumériens, peuple innovant et créatif qui on développé une importante civilisation a cette epoque dans la region, ont légué au monde une riche mythologie, dont l'histoire du Déluge occupe une place prééminente. Cette légende est principalement connue grâce à l'Épopée de Gilgamesh,un texte sumeriens qui remonte au début du 2e millénaire avant notre ère, avec des racines qui peuvent être retracées encore plus loin dans le temps, jusqu'au 3e millénaire avant notre ère. Les récits qui composent l'Épopée de Gilgamesh ont été rédigés et réunis sur plusieurs siècles, avec la version la plus complète provenant de la bibliothèque d'Assurbanipal à Ninive, datant du 7e siècle avant notre ère. Dans l'une des tablettes de cette épopée la numero 11, on découvre l'histoire d'Utnapishtim, l'ancêtre de Gilgamesh, qui révèle comment les dieux décidèrent d'envoyer un déluge pour détruire l'humanité. La cause de cette décision divine était le bruit incessant créé par les humains, qui perturbait le repos des dieux. Enki, dieu de la sagesse et de l'eau, prévint secrètement Utnapishtim du désastre imminent. Il lui conseilla de construire un immense bateau, l'arche, pour sauver sa famille, les artisans, et des représentants de chaque espèce animale. Utnapishtim obéit et construisit l'arche en secret, suivant les instructions précises données par Enki. Lorsque le déluge arriva, il fut d'une violence inouïe, anéantissant tout sur son passage. Les dieux eux-mêmes furent terrifiés par la destruction qu'ils avaient déclenchée. Le déluge dura six jours et sept nuits, après quoi les eaux commencèrent à se retirer. L'arche d'Utnapishtim échoua finalement sur le mont Nisir, marquant la fin de la catastrophe. Après la décrue, Utnapishtim libéra plusieurs oiseaux pour trouver de la terre ferme. Finalement, un corbeau ne revint pas, signifiant qu'il avait trouvé de la terre. Utnapishtim offrit alors un sacrifice aux dieux, qui, émus par sa piété et sa résilience, lui accordèrent, à lui et à sa femme, l'immortalité. Cette histoire sumérienne du Déluge, avec ses thèmes de destruction et de renaissance, de la colère divine et de la miséricorde, partage des similitudes frappantes avec d'autres récits du Déluge dans différentes cultures, notamment dans la Bible avec l'histoire de Noé. Ces récits soulignent non seulement l'interconnectivité des civilisations anciennes mais aussi la place prépondérante de l'eau à la fois source de vie et de destruction dans l'imaginaire humain.......................

Note de l'auteur :

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Les Châteaux de dracula 3/4
12 Dec 2018, 18:02
Bataille des Thermopyles
12 Dec 2018, 17:53

Suivez-nous