Commandement interarmées de l’espace

par damino - 2490 vues - 1 com.
Alien, ovni, ufologie

Placé au niveau stratégique, relevant du chef d’état-major des armées (CEMA), sous l'autorité du major général des armées (MGA) et sous la tutelle du sous-chef opérations de l’État-major des armées (EMA), le Commandement interarmées de l'espace (CIE) se voit attribuer des missions traitées par quatre bureaux à vocation transverse qui constituent l’échelon de synthèse :

  • Le bureau politique spatiale et coopérations (BPOL) est en charge de l’élaboration de la contribution des armées à la politique spatiale nationale et participe à la coordination des différents organismes qui travaillent dans le domaine spatial, en vue d’une meilleure cohérence d’ensemble. Il est également chargé d’élaborer et de mettre en œuvre les coopérations internationales dans ce domaine ;
  • Le bureau préparation de l’avenir (BPAV) fédère l’expression des besoins opérationnels et participe à l’élaboration et à la mise en œuvre des stratégies d’acquisition des capacités spatiales, en particulier dans la conduite des programmes en coopération, avec la Direction générale de l’armement (DGA) et le Centre national d’études spatiales (CNES) ;
  • Le bureau emploi et coordination (BEC) est en charge du commandement et de la coordination de l’emploi des capacités spatiales à la disposition de la défense. Il élabore les directives d’emploi des moyens spatiaux vers les contrôleurs opérationnels et mesure leur efficacité vis-à-vis des  objectifs opérationnels fixés.
  • Le bureau maîtrise de l’environnement spatial (BME) est en charge de l’élaboration de la situation spatiale (surveillance de l’espace) avec les chaînes opérations et renseignement de la défense, de la protection de nos capacités spatiales (vulnérabilité, sécurité), de la préservation de la capacité d’utilisation des moyens, de la maîtrise de la situation spatiale internationale et de la pérennisation des compétences « espace » dans les forces armées.

Ces quatre bureaux structurent et organisent les travaux de l’échelon technique composé de six sections : observation, écoute, surveillance de l’espace, alerte, télécommunications et navigation-positionnement-datation.

Cet échelon armé d’officiers spécialistes constitue la référence interarmées de ces domaines, afin de recueillir les besoins des armées, participer à l’acquisition des moyens spatiaux dédiés et optimiser l’utilisation des ressources spatiales existantes.

Source : http://www.defense.gouv.fr/actualites/dossiers/l-espace-au-profit-des-operations-militaires/le-commandement-interarmees-de-l-espace-cie-et-le-cloud-spatial/les-missions-du-commandement-interarmees-de-l-espace

Commentaires

avatar
jo06730
Et moi je suis d'une unité spéciale top secret le ( JNCQCEQJV), je ne crois que ce que je vois, comme St Thomas.
0 likes

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Roswell & la Rand Corporation
27 Mar 2014, 22:20

Suivez-nous