L'Histoire de la Vidéo du crash Ovni de White Sands

par damino - 926 vues - 0 com.
Alien, ovni, ufologie

Les personnes qui s’intéressent de près ou de loin à l’ufologie connaissent toutes cette vidéo de crash d’OVNI où ce qui semble être un engin en forme de disque argenté ricoche sur le sol pour finalement exploser dans un nuage de débris étincellants.

Le film, d’une durée totale de 18 secondes, est totalement silencieux et très pixellisé, ayant probablement subi les effets de nombreuses copies et compressions successives.

 

Projetée publiquement pour la première fois au 2ème Symposium Australien de Brisbane en 1997, la vidéo du crash de White Sands est certainement la séquence filmée de crash d’OVNI la plus célèbre (à ma connaissance c’est aussi la seule), pourtant on sait peu de choses sur son origine.

L’information la plus récurrente à propos de cette vidéo est qu’elle aurait été filmée en 1996 ou 1997 sur la base d’essais de missiles de White Sands aux Etats-Unis. Un fort doûte subsite quant à l’auteur de la vidéo et aux autres détails du mystérieux crash.

Selon Clifford Stone, ancien officer à la retraite de l’U.S. Army : “Les crashs de véhicules extraterrestres sont communs,“.

Stone prétend avoir fait partie d’un groupe gouvernemental secret dont la mission était de récupérer les engins extraterrestres écrasés ainsi que leurs occupants. “Ils sont aussi mortels que nous. Ils utilisent une technologie, et parfois cette technologie est défaillante.

Lesley, qui écrit régulièrement pour UFO Magazine, penche pour une hypothèse terrestre : “Mon avi est que c’était l’un des notres et pas un extraterrestre. On dirait qu’il s’est écrasé exprès. Je dirais aussi que cette vidéo pourrait avoir été planifiée et filmée par des officiels du gouvernement ou des militaires et qu’elle a ensuite été diffusée par une source inconnue pour des raison connues seulement d’un petit groupe de personnes. Il se pourrait aussi que ce soit un hoax réalisé par un quidam ordinaire.

Selon Louis Martin, de myufo.com, il s’agirait peut-être d’un missile de croisière et non d’un engin extraterrestre. C’est égelement l’avi de Greg Bishop de UFOMystic

Ufocasebook (reprenant un article sur Above Top Secret) a écrit qu’ “un chercheur américain qui aurait une source haut placé à la NASA” aurait dit que l’engin était en réalité une version réduite du X-38 CRV (Crew Returning Vehicle), un petit aeronef presque sans ailes utilisé pour faire revenir les astronautes de la station internationale vers la Terre. L’engin aurait été “crashé” de façon planifié afin d’étudier son comportement, pratique courante lors des essais sur de nouveaux engins volants.

Jay Nelson, de Weird Load, se souvient avoir vu une copie de la vidéo quelque part il y a un certain temps sur laquelle la bande son était présente. On pouvait entendre les voix de personnels militaires en train de parler de données techniques, faisant référence à un véhicule d’entrée atmosphérique. Il note l’absence totale d’émotion dans la vois des intervenants, ce qui suggère un test préparé de crash à l’avance. Mais Nelson admet qu’il pourrait se tromper et que la vidéo qu’il a vu pourrait en être une autre.

Coïncidence? Cette énigmatique vidéo de crash apparait l’année du dixième anniversaire du crash de Roswell. Cette même année, des témoignages de crashs d’OVNIs ont été rapportés au Brésil, en Russie et en Angleterre. Il se pourrait donc que l’anniversaire de Roswell ait ravivé l’intérêt pour les crashs d’OVNIs et produit cette augmentation dans le nombre d’incidents similaires rapportés. Malheureusement cela ne nous en dit pas plus sur l’origine de cette vidéo particulière.

Une grande partie des théories citées plus haut, pourtant, sont critiquables. Des vidéos de missiles de croisière sont visionables en-ligne et ces engins cylindriques ne ressemblent en rien à la forme ovale bien proportionnée présente dans la vidéo. De plus, les missiles explosent dans un nuage de feu dense, et pas dans un éclat de morceaux étincelants comme le fait l’engin de la vidéo.

Selon Clifford Stone, “Il ne s’agit certainement pas d’un missile de croisière. L’angle d’attaque est trop étroit. Et vous pouvez le voir ricocher sur le sol. Faites moi confiance, je suis un ancien militaire.

A gauche, un missile Tomahawk. A droite l’OVNI de la vidéo

Il pourrait s’agir d’un X-38, mais le premier vol connu du X-38 n’a pas eu lieu avant 1999, deux ans après l’apparition du film.

Jack Hickman, directeur du Aerial Phenomena Research Group prétend qu’en 1948, deux véhicules circulaires ont été observés faisant des loopings dans les airs au dessus de White Sands avant de disparaitre. En 1952, un habitant de la région aurait aperçu un objet circulaire argenté effectuer un virage à 360° au dessus de lui. Et en 1957, à l’époque du dixième anniversaire de l’incident de Roswell, un grand nombre de témoignages font état d’observations d’aéronefs étranges en suspension dans le ciel, d’objets brillants volant au dessus des zones de test de bombes atomiques, et même de soucoupe volante qui se serait posée non loin de la base de White Sands.

La base de White Sands abrite également l’Aire 29 où, selon Steve Hammons de UFO Digest, des engins extraterrestres récupérés à la suite de crashs ont été testés par le gouvernement entre 1957 et 1970.

La base militaire de White Sands

Après tout, White Sands est une base de tests d’engins volants qui, selon le site officiel, se charge de “tester, évaluer et faire des recherches sur des systèmes militaires et des produits commerciaux. Il n’est donc pas étonnant qu’un grand nombre d’OVNIs aient été observés dans ses alentours.

Le site mystrangenewmexico.com a recu de très nombreux messages de lecteurs à propos de cette vidéo. Parmi eux, un certain Light Eye, qui écrit simplement : “Cette vidéo a été faite par Ted Loman. Ce n’est pas un crash d’OVNI“.

Un autre message, envoyé par Peter Gersten, ancien directeur de CAUS (Citizens Against UFO Secrecy) dit que : “Ted Loman a produit une vidéo sur les crashs d’OVNIS et il a lui-même crée cette scène d’ouverture avec l’OVNI qui ricoche.

Pour la petite histoire, Loman est un ufologue célèbre. En 1973 il est persuadé de la nécessité d’aller dans la montagne de Baja au Mexique, où des extraterrestres viendraient atterrir pour l’emmener sur sa planète originelle. Au lieu de cela, sa famille le force à aller voir un psychiatre, puis il oublie toute cette affaire pendant 17 ans. En 1989 il subit un grave accident qui lui coute un oeil, l’obligeant à porter un “bandeau de pirate”. Pendant sa période de rétablissement, il retourne vivre chez ses parents où son père lui lit régulièrement des histoires d’OVNIs.

En 1997, Loman produit UFOAZ Talks, un programme sur le cable à Tucson en Arizona. Ce show d’une heure de direct porte sur la présence d’OVNIs dans l’ouest des Etats-Unis. Il obtient ses quelques moments de gloire lorsqu’il conduit un interview avec des représentants de la secte Heaven’s Gate quelques mois avant leur suicide collectif. L’émission, qui - après de nombreux changements de nom - s’appelle finalement Off the Records, s’arrète en 2002.

Loman déménage ensuite dans le nord de l’Idaho et termine un documentaire sur les crashs d’OVNIs appellé It Fell From the Sky. C’est dans la séquence d’ouverture de ce documentaire que la “vidéo de crash de White Sands” est probablement apparue pour la première fois.

Loman est actuellement en déplacement au Mexique et injoingnable, mais Gersten, qui a été à la direction du CAUS aux côtés de Loman prétend que “La seul chose qui ne soit pas réelle à propos de It Fell From the Sky est la séquence d’ouverture. Elle n’est pas réelle… Je ne me souviens pas si il s’agit d’une création en 3D ou d’images retravaillées par ordinateur.

Dans un épisode d’UFO Connections, une émission sur les OVNIs passant sur le cable à Sacrameto en Californie. Loman montre la vidéo du crash et prétend qu’elle “m’est parvenue par Jaime Maussan. Oui. Et, euh, je ne sais pas où Jaime l’a eue. Mais, euh, je pense que cela se passe à White Sands. Mais je ne peux pas confirmer ou infirmer cela, je préfère laisser les auditeurs la regarder et juger par eux-même.

Ted Loman

Alors que Cynthia Siegel, la présentatrice, demande à Loman si celui-ci a essayé de faire analyser la vidéo par un expert comme Jim Dilettoso par exemple, Loman réponde que non, la bande n’a jamais été analysée par un professionnel.

Plus loin, Loman admet presque que la vidéo est un faux, à 4:15 :

_ Si vous saviez que c’était une supercherie vous ne l’auriez pas amené à l’émission

_ ce n’est pas… quelquesoit sa nature, elle est fascinante

_ elle est fascinante. La question est de savoir s’il s’agit réellement d’un OVNI.

_ Je ne soulève jamais cette question.

Ensuite à 8:11 :

_ Comment avez-vous eu cette séquence ? Elle est vraiment remarquable.

_ Hmmm

_ Y-a-t il une histoire derrière tout ca?

_ Non pas de grand secret, Jaime savait ce que j’étais en train de faire [NB: un documentaire sur les crashs d'OVNIs]. Jaime a utilisé la séquence pendant un moment pour ses propres travaux, puis il m’a dit “Tu dois avoir ca”.

_ Donc Jaime pensait qu’il y avait quelquechose d’important dans cette vidéo ?

_ Hmm, il y a quelquechose dans cette vidéo mais je ne dis pas, dans un sens ou dans l’autre, ce que ca pourrait être. Je ne peux pas l’identifier, pas plus que les téléspectateurs. Si quelqu’un veut croire que c’est un missile, ca me va.

Loman semble donc très prudent. Il ne sait pas si la vidéo montre un véritable crash où s’il s’agit d’une supercherie. Et cela ne semble pas l’intéresser d’ailleurs, son seul but étant l’intérêt de la vidéo pour son côté spectaculaire et le fait qu’il ait pu s’en servir pour son documentaire. Il dit lui-même “[la vidéo] est belle. Elle illustre ce qu’un grand nombre d’enquèteurs du passé, des anées 50, ont entendu dans les récits de témoins de crashs, que [les OVNIs] ricochent sur le sol puis s’écrasent en explosant et projettant des débris brillants. Voilà ce qui est intéressant à propos de la vidéo.

Enfin, ramener Maussan dans l’histoire n’améliore pas la crédibilité de la vidéo malheureusement. Maussan est un enquèteur et animateur télé mexicain très populaire. Il a la réputation d’être un promoteur particulièrement crédule et malhonnète de supercheries concernant les OVNIs. Son site internet est rempli de vidéos et de photos douteuses (c’est un grand fan de Billy Meier). Il a également sa section sur UFOWatchdog intitulée Jaime Maussan : Mettre l’ufologie en danger un hoax à la fois.

Alors, montage ou crash réel? Afin d’en savoir un peu plus sur le mystérieux objet, voici les explications d’Ant Davison, un graphiste qui a analysé la vidéo :

J’ai vu cette vidéo pour la première fois en 1997, par un ami (www.uncensored.co.nz) qui en avait recu une copie de Jaime Maussan.

Je suis ingénieur graphiste, et la première chose que nous avons fait avec la vidéo en 1997 est de prendre chaque cinquième image et d’en faire un rendu composite aussi précis que possible dans Photoshop (nous avons du estimer la trajectoire entre les pylones électriques là où le film ne montrait pas le sol comme point de référence). Il est clair que la séquence a été tournée par une caméra montée sur un trépied car elle effectue un balayement de droite à gauche mais son altitude est toujours perpendiculaire au sol.

A cette époque j’efffectuais des travaux sur la 3D stereoscopique, j’avais des verres obturateurs LCD et une boite qu’on pouvait connecter à la télévision, cela servait à séparter les deux champs d’une image en une image stéréoscopique. (faites une recherche sur un wiki si vous ne comprenez pas comment une image vidéo peut contenir deux images entrelacées)

Puisque le mouvement panoramique de la caméra était raisonnablement stable, j’ai estimé qu’il y avait entre 450 et 500 perspective similaires bien que légèrement différentes.

Donc j’ai d’abord stabilisé la vidéo, de sorte que l’OVNI se trouve toujours au centre de l’écran, et doublé la durée afin de n’avoir des images ne comportant qu’un seul champ. Puis j’ai pris deux images (peut-être toutes les deux images) et je les ai re-interlacées, créeant ainsi une vidéo stéréoscopique.

La vidéo était imparfaite, mais une fois convertie en images stéréoscopiques, il apparait clairement que l’OVNI tourne sur son propre axe (il ne s’agit donc pas d’un missile de croisière), arrache la terre en s’enfoncant sur une petite partie de son diamètre, puis un nuage de poussière apparait et semble se propager vers la caméra, puis l’OVNI repart et s’écrase finalement en explosant.

C’était il y a plus de dix ans, et les bandes que j’avais ont disparues depuis longtemps, mais je me souviens de la version stéréoscopique qui était très convaincante, elle a été diffusée dans une émission de télé ici en Nouvelle-Zélande présentée par un enquèteur local du nom de Ian Wishart.

Je pense que j’ai encore le composite Photoshop sur un CD quelque part et une partie de la vidéo stabilisée au format mpeg1, mais je n’ai plus des casettes BetaSP de la séquence stéréoscopique.

Quoi qu’il en soit, mon analyse m’a convaincu car on pouvait voir plus de détails dans la version stéréoscopique que dans la version 2D. C’est une chance que la caméra effectuait un mouvement panoramique car cela a permi de produire un grand nombre de perspectives et c’est grace à cela qu’il a été possible de créer la version stéréoscopique.

Que nous apprennent ce témoignage et ces explications techniques ? Si l’on en croit l’auteur, il semble établi que l’OVNI sur la vidéo est bien de forme circulaire et qu’il tourne rapidement sur son axe. Cela prouverait qu’il ne s’agit définitivement pas d’un missile.

De plus le fait qu’elle ait été tournée à l’aide d’une caméra sur un trépied prouve qu’il ne s’agit pas d’une vidéo “accidentelle” filmée spontanément par un témoin du crash mais au contraire d’une séquence panifiée et préparée à l’avance, ce qui - a priori - devrait exclure la possibilité d’un engin extraterrestre. Restent les hypothèses de la soucoupe “militaire” et les éventuelles supercheries.

Il y a encore beaucoup de points d’ombre mais au vu de la crédibilité relativement fragile des deux intervenants principaux dans cette affaire, tout porte à croire que la vidéo est un montage. A moins que de nouveaux éléments viennent changer la donne, c’est la thèse qui semble la plus plausible.

En conclusion il apparait que la “vidéo du crash de White Sands” provient soit de Maussan, soit à été crée par Loman pour son documentaire. Mais la vérité objective reste à découvrir. Peut-être que Loman pourra en dire plus à son retour du Mexique, à moins qu’il n’ait finalement réussi à se faire prendre en stop par une soucoupe.

Source : http://www.les-ovnis.com/pages/cas-de-crash-ovnis/l-histoire-de-la-video-du-crash-ovni-de-white-sands.html

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Les différents types d'ovnis
27 Mar 2014, 22:20
ARTHUR MATHEWS
27 Mar 2014, 22:20

Suivez-nous