La maison hantée de Mentque-Nortbécourt

par damino - 2063 vues - 1 com.
Fantôme, esprit, paranormal

Les locataires, sous couvert d’anonymat, témoignent que leur quotidien est devenu invivable.« On aimerait vivre heureux, dans une maison saine. » Le cri du cœur d’une famille à bout de nerfs. Elle vient de réintégrer la maison du hameau de Nortbécourt qui est, selon elle, la cause de son profond désarroi. Depuis deux ans, la mère de famille, son compagnon et son jeune fils habitent ici. En juillet, racontent-ils, sont apparus des phénomènes qu’ils ne peuvent expliquer. « Au début, c’était anodin, cela aurait pu être des oublis de notre part. Et puis cela s’est amplifié et il n’y a plus eu d’explications concrètes », témoigne le fils aîné. Il cite pêle-mêle des oranges, des œufs, des boîtes de conserve qui volent, des objets projetés, un meuble qui se déplace, le poêle en fonte, de même. « Des choses qu’on ne peut pas expliquer, ce n’est pas de notre domaine de compétence », répète-t-il.

« Plus personne ne veut venir chez nous. » Voisins, maire ont été témoins de choses étranges. « Ce ne sont pas des bêtises », soutient un habitant, qui connaît bien la famille.

Des habitants choqués

Dans le village, la médiatisation de l’affaire semble choquer. « Il faut arrêter d’en parler », juge un homme qui estime que le sujet a déjà été trop évoqué – l’article de notre édition d’hier a provoqué une foule de commentaires sur Internet et la venue de journalistes dans la commune. Une habitante, pour sa part, met en avant : « C’est malheureux pour les propriétaires ! »

Le propriétaire, justement, semble le prendre avec philosophie. Jean-Marie Carpentier, qui a toujours vécu dans le village, a acheté et rénové la maison il y a plus de dix ans. Il la loue depuis et n’a jamais rencontré de tels phénomènes. « Si des locataires avaient eu des problèmes de ce type, ils seraient venus me voir. Personne n’est jamais parti de ce logement car il y avait des histoires. »

La gendarmerie dit ne rien avoir constaté d’anormal. Le propriétaire non plus, ne peut apporter d’explication. Il concède avoir entendu des bruits de cailloux sur la toiture, une fois, après que la locataire lui a fait part de faits étranges, mais il dit « ne pas avoir été témoin » d’autres cas.

Auparavant « j’ai tout retourné quand j’ai rénové, carrelage, fondation, toiture. Je n’ai rien vu d’anormal ».

Il se souvient aussi : « Quand ils sont arrivés, ils ont raconté qu’ils avaient eu le même tour dans leur précédent logement à Nielles-lès-Bléquin ». À sa locataire, il a même dit : « Ce n’est pas la maison, cela vous concerne vous ». Et il s’interroge, sans plus se montrer inquiet, sur la possibilité de pouvoir relouer son bien après une telle publicité…

Démunie devant une telle situation, la famille en est arrivée à dormir dans sa voiture. Logée temporairement dans un logement de secours, elle vient de revenir. Mais ne souhaite plus que déménager.

Source : 

Les locataires, sous couvert d’anonymat, témoignent que leur quotidien est devenu invivable.



« On aimerait vivre heureux, dans une maison saine. » Le cri du cœur d’une famille à bout de nerfs. Elle vient de réintégrer la maison du hameau de Nortbécourt qui est, selon elle, la cause de son profond désarroi. Depuis deux ans, la mère de famille, son compagnon et son jeune fils habitent ici. En juillet, racontent-ils, sont apparus des phénomènes qu’ils ne peuvent expliquer. « Au début, c’était anodin, cela aurait pu être des oublis de notre part. Et puis cela s’est amplifié et il n’y a plus eu d’explications concrètes », témoigne le fils aîné. Il cite pêle-mêle des oranges, des œufs, des boîtes de conserve qui volent, des objets projetés, un meuble qui se déplace, le poêle en fonte, de même. « Des choses qu’on ne peut pas expliquer, ce n’est pas de notre domaine de compétence », répète-t-il.

« Plus personne ne veut venir chez nous. » Voisins, maire ont été témoins de choses étranges. « Ce ne sont pas des bêtises », soutient un habitant, qui connaît bien la famille.

Des habitants choqués

Dans le village, la médiatisation de l’affaire semble choquer. « Il faut arrêter d’en parler », juge un homme qui estime que le sujet a déjà été trop évoqué – l’article de notre édition d’hier a provoqué une foule de commentaires sur Internet et la venue de journalistes dans la commune. Une habitante, pour sa part, met en avant : « C’est malheureux pour les propriétaires ! »

Le propriétaire, justement, semble le prendre avec philosophie. Jean-Marie Carpentier, qui a toujours vécu dans le village, a acheté et rénové la maison il y a plus de dix ans. Il la loue depuis et n’a jamais rencontré de tels phénomènes. « Si des locataires avaient eu des problèmes de ce type, ils seraient venus me voir. Personne n’est jamais parti de ce logement car il y avait des histoires. »

La gendarmerie dit ne rien avoir constaté d’anormal. Le propriétaire non plus, ne peut apporter d’explication. Il concède avoir entendu des bruits de cailloux sur la toiture, une fois, après que la locataire lui a fait part de faits étranges, mais il dit « ne pas avoir été témoin » d’autres cas.

Auparavant « j’ai tout retourné quand j’ai rénové, carrelage, fondation, toiture. Je n’ai rien vu d’anormal ».

Il se souvient aussi : « Quand ils sont arrivés, ils ont raconté qu’ils avaient eu le même tour dans leur précédent logement à Nielles-lès-Bléquin ». À sa locataire, il a même dit : « Ce n’est pas la maison, cela vous concerne vous ». Et il s’interroge, sans plus se montrer inquiet, sur la possibilité de pouvoir relouer son bien après une telle publicité…

Démunie devant une telle situation, la famille en est arrivée à dormir dans sa voiture. Logée temporairement dans un logement de secours, elle vient de revenir. Mais ne souhaite plus que déménager.

Source : http://arepi.net/blog/?p=4056#more-4056

Commentaires

avatar
selene7240
peut etre devrait il se faire exorciser? ou purifier
0 likes

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

The Crown Hotel de Wells
27 Mar 2014, 22:19
666 et L’Apocalypse
27 Mar 2014, 22:21

Suivez-nous