La troublante 10ème prophétie du pape Jean XXIII

par damino - 3557 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie

A chaque succession pontificale, des dizaines et des dizaines de rumeurs prophétiques apparaissent sur le web. Certaines sont troublantes, d’autres beaucoup moins convaincantes. Parmi, les plus méconnues, il y a celle émise par un ancien pape, Jean XXIII …

En 1976, Pier Campi, passionné par le paranormal et l’occultisme et auteur, a publié, de son vivant bon nombre d’ouvrages consacrés à la magie, aux sociétés secrètes, à Raspoutine ou Cagliostro. Un jour, un vieillard, appartenant visiblement à une société secrète, alla frapper à la porte de l’auteur pour lui raconter une bien étrange histoire.
Ce dernier lui rapporta que Jean XXIII (de son véritable nom, Angelo Roncalli), alors qu’il n’était pas encore pape et qu’il occupait le poste de délégué apostolique en Turquie, aurait émis une série de prophéties lors d’une cérémonie dans laquelle il était initié à la Rose-Croix en 1935. Ce sont précisément ces 32 prédictions que le vieillard récita à Pier Campi.
Ces fameuses prophéties, et surtout la dixième, ont littéralement ressurgi après que Benoit XVI ait « décidé » de renoncer à ses fonctions. Après cet acte, bon nombre de personnes ont cherché des indices sur son successeur dans les textes obscurs et ésotériques qui ont été écrit depuis la nuit des temps.
Voici, sans plus tarder, la 10ème prophétie de Jean XXIII :
Ton règne sera grand et bref. Père, il sera bref mais il te mènera loin, dans la lointaine terre où tu es né et où tu seras enseveli.
A Rome ils ne voudront pas te donner.
Et il y aura un autre Père, avant que tu sois enseveli, pour prier loin pour toi, pour les blessures de la Mère.
Mikail et Jean descendront sur terre.
Les urnes ouvertes dans les lieux secrets sous le trésor et seront découverts les pas du premier homme.
Le grand frère d'Orient fera trembler le monde par la croix renversée sans les lis.
Le nouveau Père ira vers lui mais laissera la Mère orpheline.
Mais auparavant par ses paroles de vraie science le secret de l'arme qui détruit les armes. Temps de paix, alors, et sur la haute pierre sera le nom d'Albert.
Nouvelle époque de tourments pour l'Église, avec un pape qui ne régnera que peu de temps, s'éloignera de Rome pour retrouver la terre qui lui a donné le jour. Il s'agit sans doute là d'un pape étranger, peut-être même le centre de la chrétienté s'en trouvera-t-il déplacé.
Le corps du pape ne sera pas rendu à Rome où un nouveau pape sera élu avant même qu'il ne soit enseveli. Cette période trouble laissera de profondes blessures au coeur de l'Église.
En lisant ces quelques lignes, il est troublant de constater que c’est exactement ce qu’a vécu l’Eglise Catholique à la démission (« Et il y aura un autre Père, avant que tu sois enseveli ») de Benoît XVI. Elle indique que lors du pontificat du prochain pape un pays ou un dictateur fera trembler le monde (la Corée du Nord ?, l’Iran ?, ou peut-être la Chine) révélant les desseins de l’Antéchrist (« la croix renversée »).
Ce pape rendra visite à ce probable « Antéchrist », soit pour le convertir soit pour éviter qu’une 3ème Guerre Mondiale n’éclate, et périra lors de ce voyage ; de ce fait, il ne règnera que peu de temps. Toutefois, lors de son règne, des découvertes très importantes seront faites, comme la véritable origine de l’humanité ? La prophétie indique également qu’il révélera d’importantes choses sur le plan scientifique et donc que ce pape sera un scientifique.
On peut aussi lire que ce pape sera « étranger » et que le centre de la chrétienté se trouvera déplacé (il y a, en effet, de plus en plus de catholiques en Amérique et de moins en moins en Europe).

Cette prophétie s’est avérée plutôt exacte : le pape François I est argentin et est scientifique puisqu’il possède une maîtrise en chimie. Il a été élu alors que son prédécesseur n’est pas encore mort. Le reste de la prophétie est très obscure ou ne s’est pas encore produit. Par exemple, elle évoque le nom d’un certain « Albert ». Au départ, beaucoup pensaient qu’il s’agissait du nom du futur pape. Cela n’a pas été le cas. « Albert » peut donc le nom d’un personnage hautement important et qui s’illustrera lors de ce pontificat.

Source : http://activite-paranormale.blogspot.fr/

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

LES LIGNES DE NAZCA
12 Dec 2018, 14:50

Suivez-nous