Le basculement des pôles c'est pour bientot

par damino - 3724 vues - 1 com.
Divers

le retournement des pôles magnétiques terrestres est en cours

Depuis 700 000 ans aucune inversion n’a eu lieu or les scientifiques ont remarqué que depuis 50 ans le champ magnétique a globalement beaucoup décru et que la position du nord magnétique se déplace de plus en plus vite. Une étude sur plus de trois cent ans grâce aux relevés du champ magnétique par la marine anglaise a permis de remarquer dans l’océan pacifique une zone dans laquelle le champ magnétique est 30% plus faible et dont la taille a énormément augmentée sur cette période de 300 ans.

 


Les simulations sur ordinateur montre que l’inversion du champ magnétique terrestre commence toujours par une chute spectaculaire du champ magnétique dans de nombreuses zones appelées bulles d’inversion puis ces bulles d’inversion se chevauchent et font chuter grandement l’ensemble du champ magnétique terrestre. Ensuite durant quelques dizaines d’années voir quelques centaines d’années le champ magnétique est totalement instable et peut varier des dizaines de fois alors que son l’intensité reste environ 100 fois plus faible que celle d’aujourd’hui.

 


Les scientifiques affirment que le champ magnétique a commencé son inversion, ils affirment notamment que notre champ magnétique pourrait alors se dégrader en quelques années seulement. Pendant le chaos magnétique on peut alors observer jusqu’à 8 poles magnétiques sur la surface du globe, zones dans lesquelles le champ est totalement différent mais dont l’intensité reste faible. On pourrait penser que tout cela n’est qu’une curiosité de la nature au même titre que les éclipses mais pas du tout c’est une vraie catastrophe qui peut déclencher de spectaculaires éruptions volcaniques, les animaux sauvages notamment migrateurs ou aquatiques pourraient prendre un comportement totalement aberrant voir agressif. N’ayant plus de bouclier magnétique on assisterait aussi à une exposition de tout être vivant aux rayonnements cosmiques et aux éruptions solaires. On pourrait ainsi assister à des folies comportementales chez l’homme comme des crises d’angoisses, des suicides, des pillages en hausse sans compter l’accroissement spectaculaire des décès dûs aux cancers. Seul élément positif on assisterait en permanence et dans le monde entier à de magnifiques aurores boréales.

 


Ce qui est surprenant c’est que l’attention du public est surtout dirigée sur le risque de collision avec des astéroïdes alors qu’une menace très importante comme l’inversion du champ magnétique terrestre et déjà en marche mais reste en grande partie ignorée du grand public.

 

 

En 2005, deux scientifiques: le Français géologue Jean-Jacques Orgeval et le géophysicien canadien Larry Newitt mesurent que le Pôle Nord s’est déplacé de près de 120kms en un an, soit une moyenne de 300 m par jour. Pour vérifier ces résultats spectaculaires ils sont retournés en avril 2007, en pleine Année Polaire Internationale au Pôle Magnétique. Il faut faire vite car le Pôle Magnétique bouge si vite qu’il sera bientôt à la limite du rayon d’action du Twin-Otter, le seul avion capable de se poser sur la glace, sans compter que la banquise fond à un rythme effréné à cause du réchauffement climatique évident dans cette région du monde. L’imminence d’un prochain retournement des Pôles Magnétiques, comme la terre en a déjà connu en moyenne tous les 250.000 ans, fait partie des hypothèses envisagées.

Qu’est-ce que cela signifierait pour la terre ?

Il semble y avoir une convergence de l’information vers l’annonce de catastrophes climatiques de plus en plus nombreuses et dramatiques causées par l’activité intense du soleil, par l’affaiblissement du champ protecteur terrestre, par à un inversement des pôles magnétiques imminent. Je vous laisse faire vos propres conclusions après la lecture de cet excellent article, de provenance scientifique…

La NASA nous a mis en garde, des articles scientifiques ont été écrits, des géologues ont vu des traces de ce phénomène dans les strates de roches et dans des échantillons de carottes de glace.
Maintenant, le phénomène est bien là et il est irréversible. Le changement des pôles magnétiques s’est accéléré et sème la pagaille au niveau des conditions climatiques. Oubliez le réchauffement planétaire à ce stade-ci, ce qui pousse le climat dans de tels extrêmes est la magnétosphère solaire et son interaction électromagnétique avec le champ magnétique de notre planète.
Lorsque les flux arrivent sur le terrain, quand ils fluctuent, quand ils commencent à devenir instables, tout peut arriver. Et ce qui se passe normalement, c’est que l’enfer se déchaîne! Le changement au niveau des pôles magnétiques a eu lieu plusieurs fois dans l’histoire de la Terre. Ça se produit à nouveau maintenant.
La première preuve que nous sommes dans un cycle de super-tempêtes dangereuses est la série de tempêtes dévastatrices qui ont frappé le Royaume-Uni à la fin 2010. La tempête (neige) la plus récente, à cette date de rédaction, fut aux États-Unis; elle s’est étendue à plus de 2000 miles et elle a affecté plus de 150 millions de personnes. Alors même que la tempête faisait des ravages à travers le Mid-ouest, le Sud et le Nord, une autre énorme tempête a éclaté dans le Pacifique, frappant l’Australie.
L’Australie a fait face à des inondations monstres, historiques, où des pieds d’eau s’accumulaient en quelques heures seulement. Des dizaines de milliers de maisons ont été endommagées ou détruites. Après le déluge, des requins blancs ont été aperçus nageant entre les maisons dans ce qui autrefois était un quartier tranquille de la banlieue. Cette marée d’eau est maintenant devenue une mer intérieure. Quelques semaines plus tard, une autre super-tempête a frappé le Nord de l’Australie avec le cyclone Yasi. Les dommages laissés ont fait de ce secteur une « zone de guerre ». Les vents se sont déchaînés à près de 190 mph et le cyclone de catégorie 5 était tout près d’atteindre le niveau 6.
Le cyclone Yasi n’est qu’un avant-goût des désastres à venir. Certains climatologues, qui surveillent la rapidité des changements magnétiques, prédisent des tempêtes qui pourraient pousser des vents de 200 à 400 mph. De telles tempêtes détruiront tout sur leur passage. Il y a une forte possibilité qu’il y ait de plus en plus de tempêtes comme Yasi ou pire, et qu’elles fassent des ravages considérables pour notre civilisation à cause de la complexité de la relation électromagnétique entre le Soleil et la Terre.
La dynamique du soleil, par son champs magnétique et électrique qui se trouvent en perpétuel changement, influent et peuvent agir de façon très significative sur le champ magnétique terrestre, qui à son tour causera de sérieuses perturbations à des degrés différents sur la rotation de la Terre, sur la précession des équinoxes, sur le noyau de la terre, sur les courants marins et, par-dessus tout, sur le climat.

Fissures dans le champ magnétique de la Terre

Le pôle nord magnétique de la Terre se déplaçait vers la Russie à un rythme d’environ cinq milles par an. Cette progression vers l’Est se produisait depuis des décennies. Soudain, dans les dix dernières années, la vitesse de progression s’est accélérée. Maintenant, le pôle magnétique se déplace à un niveau de 40 milles par an, soit une augmentation de 800%! Et ça continue…

Récemment, suite aux fluctuations du champ magnétique, la NASA a découvert des fissures dans le champ magnétique. Cette situation est inquiétante car elle affecte de manière significative l’ionosphère, la configuration des vents troposphères et l’humidité atmosphérique.
Ces trois éléments ont un effet sur le climat. Pire encore, le champ magnétique protège la planète contre les rayonnements solaires qui causent le cancer, il agit comme un bouclier déflecteur contre les rayons nocifs ultra-violets, les rayons X et autres radiations mortelles.
Avec l’affaiblissement du champ et avec l’émergence de fissures, le taux de cancers pourraient monter en flèche, sans compter les mutations d’ADN…
Une agence fédérale, la NOAA, a publié un rapport qui a provoqué une vague de panique parce qu’on y prédit qu’une tempête monstre pourrait anéantir la Californie tout entière. Les scientifiques de la NOAA ont dit que c’était un scénario plausible, qu’un « fleuve atmosphérique » pourrait déplacer l’eau au même rythme que 50 rivières Mississippi qui se jettent dans le Golfe du Mexique!

Le champ magnétique peut « plonger », basculer ou disparaître

The Economist a écrit un article détaillé sur le champ magnétique et ce qui s’y produit. Dans l’article il est noté que:
« Il y a un nombre croissant de preuves que le champ magnétique de la Terre est sur le point de disparaître, du moins, pendant un certain temps. Il ressort, dans les données géologique,s qu’il bascule de temps à autre, que le pôle sud devient le pôle nord, et vice versa. En moyenne, ces renversements ont lieu tous les 500 000 ans, mais il n’y a pas de tendance que l’on peut discerner. Le dernier renversement a eu lieu il y a 780 000 ans. Comme nous le verrons, suite au Symposium des sciences spatiales qui a eu lieu cette semaine au Groenland, les signes montrent qu’un renversement est attendu pour bientôt. »
D’ailleurs, le phénomène de l’évolution du renversement des pôles et les impacts sur la météo ont été les sujets d’un article dans la prestigieuse revue scientifique Nature, intitulé: « Nature Weather and the Earth’s magnetic field ». Les scientifiques sont également très préoccupés par le danger croissant des catastrophes météo et par les impacts sur l’humanité. Les dommages causeront des pertes énormes dans les cultures, causant des famines, des villes seront détruites et il y aura des dizaines de millions de sans-abris. Ces tempêtes gigantesques auront le potentiel de créer l’effondrement de pays et de sociétés, laissant les populations dans la plus totale vulnérabilité.
Une étude danoise, publiée dans la revue scientifique Géologie, a trouvé une forte corrélation entre les changements climatiques, les conditions météorologiques et le champ magnétique.
« Il semble que le climat de la Terre ait été fortement touché par les changements au niveau du champ magnétique et cette étude pourrait contester la théorie des changements climatiques causés par l’homme. (…)
Nos résultats montrent une forte corrélation entre la force du champ magnétique de la Terre et la quantité de précipitations dans les tropiques », dit le géophysicien danois impliqué dans l’étude. Lui et son collègue, de la Commission géologique du Danemark et du Groenland (GEUS), ont comparé une reconstruction du champ magnétique d’il y a 5000 ans sur la base des données tirées de stalagmites et stalactites en Chine et en Oman. »
Selon le document de scientifiques « Midday magnetopause shifts earthward of geosynchronous orbit during geomagnetic superstorms with Dst=-300 nT », l’impact de l’intensité magnétique des tempêtes solaires sur la terre peuvent intensifier les effets du renversement des pôles et également, accélérer la fréquence de super tempêtes.Une inversion de polarité peut également amener une ère de glace. Selon certains géologues et scientifiques, nous avons laissé la dernière période interglaciaire derrière nous. Ces périodes sont des périodes de temps, soit environ 11 500 ans, entre les grandes périodes glaciaires. Un des signes les plus spectaculaires de l’approche de l’âge de glace est ce qui est arrivé au niveau de l’oscillation de Chandler.

Champ Magnetique de la Terre

Champ Magnetique de la Terre

L’oscillation de la Terre a cessé

Comme expliqué dans le site de géologie et de sciences spatiales earthchangesmedia.com: « Le mouvement Chandler a été découvert en 1891 par Seth Carlo Chandler, un astronome américain. »
(Les paragraphes qui suivent n’ont pas été traduits parce que j’estime être incapable de rendre une traduction juste des notions qui y sont expliquées. Elles concernent l’oscillation Chandler, l’oscillation de la Terre).
« The effect causes the Earth’s poles to move in an irregular circle of 3 to 15 meters in diameter in an oscillation. The Earth’s Wobble has a 7-year cycle which produces two extremes, a small spiraling wobble circle and a large spiraling wobble circle, about 3.5 years apart. »
« The Earth was in October 2005 moving into the small spiraling circle (the MIN phase of the wobble), which should have slowly unfolded during 2006 and the first few months of 2007. (Each spiraling circle takes about 14 months). But suddenly at the beginning of November 2005, the track of the location of the spin axis veered at a very sharp right angle to its circling motion. »
« The track of the spin axis began to slow down and by about January 8, 2006, it ceased nearly all relative motion on the x and y coordinates which are used to define the daily changing location of the spin axis. »
And the Earth stopped wobbling—exactly as predicted as another strong sign of an imminent Ice Age.

Ainsi, le début d’une nouvelle période glaciaire est marqué par une inversion des pôles magnétiques, par l’augmentation de l’activité volcanique, par de plus grands et plus fréquents tremblements de terre, par des tsunamis, par des hivers plus froids, par des méga-tempêtes et par l’arrêt de l’oscillation de Chandler.

Malheureusement, toutes ces conditions sont remplies.

Source: http://www.helium.com/items/2083868-magnetic-polar-shifts-causing-massive-global-superstorms?page=2

Diminution de l’intensité du champ magnétique terrestre.

Il semble que la force du champ magnétique terrestre ait diminué de 10 %, conduisant ainsi certains spécialistes à évoquer la possibilité qu’il puisse à terme s’effondrer puis s’inverser, provoquant du même coup une inversion des pôles magnétiques pour la première fois depuis plus de 700 000 ans.

Instabilité du pôle nord magnétique

La Terre se comporte comme une gigantesque dynamo, le fer et le nickel en fusion qui constitue son noyau se déplacent et engendrent un vaste champ magnétique qui enveloppe la Terre. Mais comme la matière constituant le noyau est en perpétuel mouvement alors les pôles magnétiques sont constamment en déplacement.
Ainsi, le pôle Nord magnétique de la Terre ne correspond pas au pôle Nord géographique, actuellement au niveau du Canada.

Le phénomène très spectaculaire de l’inversion des pôles magnétiques terrestres ne se produirait pas de façon aléatoire comme le pensaient jusqu’ici les scientifiques. Les travaux de l’université de Calabre penchent plutôt pour une sorte de « mémoire » de la Terre, qui reproduirait l’inversion selon une distribution temporelle particulière.
C’est déjà arrivé quelques centaines de fois en 160 millions d’années…
Quand le Nord devient Sud, on parle d’inversion des pôles magnétiques.
La dernière fois, c’était il y a 780 000 : un événement appelé inversion Brunhes-Matayama.

Un affaiblissement du bouclier magnétique de la Terre nous exposerait au rayonnement électromagnétique solaire.
Mais que ce passe t-il pour nous alors à ce moment la ?

Ce phénomène naturel, parmi les plus étonnants qui soient, est étudié depuis longtemps, les conséquences sont immenses, conséquences physiques et climatologiques incommensurables. En effet pendant une durée très courte, au moment de l’inversion totale, on assiste à une disparition du champ magnétique terrestre et la planète ne se trouve plus protégée des radiations venant de l’espace.Le bombardement cosmique aurait ainsi entraîné par le passé des extinctions massives d’espèces ainsi que l’apparition de nouvelles. Selon le géophysicien français Gauthier Hulot, une inversion des pôles magnétiques du Soleil a déjà été enregistrée au cous de l’année 2001, ce qui peut, selon lui, laisser présager la venue rapide d’une nouvelle inversion de polarités sur la Terre elle-même.
Ce processus est de toutes façons mécanique et inéluctable, il résulte également, mais pas seulement, de la réactivité de la fréquence de la Terre à sa ceinture ionosphérique (résonance de Schumann), qui s’intensifie au fur et à mesure du réchauffement climatique.Cette inversion des pôles affectera l’ensemble de la vie de notre planète et de ses habitants.Elle provoquera une série de séismes le long des lignes de faille tectoniques et générera de gigantesques raz-de-marée consécutifs à des bouleversements sub-océaniques.
Des îles seront sans doute englouties, des régions côtières et des plaines disparaîtront sous les flots, tandis que des fonds marins surgiront des abysses. De nombreux pays connaîtront des inondations comparables au Déluge de la Bible.

L’inversion a durée des milliers d’années, et au début de l’inversion, une chute énorme de l’intensité magnétique terrestre s’est produite, de 80 à 90%. Pendant cette quasi disparition le champ a agit très irrégulièrement, pendant environ 300ans. Puis après de multiples inversion, le champ s’est stabilisé vers le nord, avant de repartir en vrille, instaurant un nouveau « chaos magnétique » et qui a duré cette fois 3000ans.

source : http://www.ovnisant.com/une-inversion-des-poles-pourrait-se-produire-tres-bientot.html

Commentaires

avatar
patogaz21
780 000 ans exactement et bien sur on en profite pour annocé une fin du monde encore une. il y a environ 800000 ans il ne s'est rien produit de particulier dans le règne du vivant qui serait en relation avec l'inversion du champ magnétique. Homo erectus était présent depuis 780 000 ans en Chine du nord. En 2004, certains astrophysiciens ont avancé que le vent solaire (les électrons notamment) pourrait également alimenter la géomagnétosphère en courant électrique et entretenir le champ géomagnétique. Ils ont calculé que si le champ magnétique terrestre disparaissait soudainement, les collisions entre le plasma ionisé du vent solaire et l'ionosphère pourraient générer des courants électriques suffisamment forts pour former un bouclier magnétique dont l'intensité serait comparable au champ géomagnétique actuel. l’inversion du champ magnétique n'est pas un danger en soi. Il y a deux choses d'infini au monde : l'univers et la bêtise humaine....mais pour l'univers j'en suis pas très sur !! Albert Einstein
0 likes

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

L'ASTROLOGIE
27 Mar 2014, 22:19

Suivez-nous