Le manoir hanté de Ballechin

par damino - 1122 vues - 0 com.
Fantôme, esprit, paranormal

Le manoir de Ballechin fut construit en 1806, sur l’emplacement d’un vieux manoir qui était déjà détenu par la famille Stewart (Stuart) depuis plus de trois siècles. C’est d’ailleurs cette année là, dans cette nouvelle maison, qu’est né Robert Stewart, celui qui allait entrer dans la légende. Il parti pour les Indes en 1825, avec la Compagnie des Indes orientales et en revint 25 ans plus tard, en 1850, avec un grade de Major.

À son retour, il retourna à Ballechin, dont il avait hérité 16 ans auparavant. Comme la maison avait été louée à des locataires, il habita quelque temps dans un petit cabanon en attendant que leur bail expire.


La population locale le considérait comme excentrique,
car bien que profondément religieux,
il avait développé plusieurs croyances pendant
les vingt-cinq années qu’il avait vécu en Inde.
Il avait aussi un grand amour pour les chiens,
il en possédait quatorze. Vers la fin de sa vie,
il avait presque complètement raillé la compagnie
des hommes, préférant ses animaux.
Sa seule amie était sa femme de chambre, Sarah,
qui décéda mystérieusement dans la chambre du maître,
en 1873, à l’âge de 27 ans. Cette chambre allait d’ailleurs
devenir la pièce la plus hantée de la maison.

Le Major Stewart croyait fermement en la transmigration des âmes et avait déjà déclaré vouloir revenir, après sa mort, dans la peau de son chien favori, un épagneul noir.  Il mourut dans son manoir, en 1874 (1876 selon certaines sources), et fut enterré aux cotés de Sarah.

Nul ne sait vraiment si le major réussit à transmigrer son âme dans le corps de son épagneul, mais si ce fut le cas, il dû avoir une surprise car, lorsque son neveu, qui hérita du manoir de Ballechin, arriva dans sa nouvelle demeure, il fit abattre tous les chiens, en commençant par l’épagneul noir.

C’est peu de temps après que le premier phénomène paranormal se produisit. La femme de John Stewart, le neveu du major, était dans le bureau de son mari alors qu’elle sentit une très forte odeur de chien, la même qui régnait autrefois en ces lieux. Soudainement, elle fut heurtée par un animal invisible. Les évènements ne tardèrent pas à se multiplier; des bruits étranges, des coups, des grattements, des détonations, des voix se disputant, alors qu’il n’y avait personne.

Vers la fin de 1878-79, la situation était devenue tellement inquiétante que la gouvernante quitta le manoir. Un prêtre jésuite, le Père Hayden, avait souvent été hébergé à Ballechin et y entendu des sons et des cris à de nombreuses reprises. À une occasion, il a entendu le bruit de ce qui semblait être un chien frottant et grattant à sa porte, mais lorsqu’il ouvra la porte, il n’y avait rien. Plus tard, lorsqu’il rencontra l’ancienne gouvernante de la famille Stewart, complètement par hasard, lorsqu’elle lui révéla qu’il avait dormi dans les deux pièces les plus hantées du manoir.

Au cour du mois de Janvier 1895, John Stewart était en train de discuter avec un associé, dans l’ancien bureau du major, lorsque qu’ils furent interrompus par trois fortes voix, provenant de l’intérieur même de la pièce. Cela pouvait être un présage, car peu de temps après, John Stewart est mort dans les rues de Londres après avoir été renversé par un fiacre. En 1896, la maison fût louée à une famille pour une période d’un an. Le nouveau propriétaire de la maison était un capitaine de l’armée qui n’avait aucun intérêt pour la succession.

Cette famille devait quitter la maison après onze semaines, laissant derrière eux neuf mois payés d’avance, après avoir entendu de nombreux coups dans les murs et des querelles qui semblaient venir d’outre tombe. Certains d’entre eux prétendirent avoir vu un fantôme vêtu d’un habit de soie ainsi avoir été reniflés et poussés par des animaux invisibles. La literie avait quelques fois été enlevée des lits et des présences se faisait sentir dans leurs chambres.

 Une des filles de la famille était terrifiée, une nuit, alors qu’elle entendait des bruits de pas boitant, allant et venant, tournant en rond alentour de son lit. Elle dormait dans cette chambre, où mourut la femme de chambre en 1873. Il est aussi intéressant de noter que le major Stewart est rentré des Indes avec une blessure permanente à une de ses jambes.


Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Les sorcières de Salem
05 Feb 2019, 08:41
Lieux hantées en France
27 Mar 2014, 22:19
La Maison Lalaurie
27 Mar 2014, 22:19

Suivez-nous