L'étrange affaire des "filles du diable"

par damino - 1337 vues - 0 com.
Fantôme, esprit, paranormal
Il y a plus d'un siècle, voici ce que racontèrent trois paysans à la presse locale : Novembre 1902, Saint-Front en Haute Loire, il est quinze heures de l'après midi lorsque des cris et des pleurs provenant du moulin d'Etienne Joubert, isolé et longeant la rivière de l'Aubépin, alertent les trois hommes. 

Marie, la femme du meunier, se trouve sur le seuil, en pleurs. Derrière elle, un spectacle hallucinant fige les trois hommes : la cuisine est dans un désordre épouvantable ( la vaisselle vole, les ustensiles se fracassent au sol) et les deux filles du meunier ( âgées de 12 et 14 ans) sont projetées et traînées au sol par une force invisible. "Quelqu'un nous pousse !" hurle l'une d'entre elles tandis que dans l'étable voisine, les vaches subissent le même sort. 

Masson, l'un des agriculteurs témoins de la scène, tente de saisir la plus jeunes des filles, mais elle lui échappe, et un de ses sabots s'écrase littéralement contre le mur. Il dira avoir senti "une force incroyable" et qui aurait tenté de le repousser ! Des pierres venant de l'extérieur traversent les fenêtres, Masson en ramassera une : elle était brûlante. Marie, la femme du meunier, murmure paniquée : " C'est la Marie ( la vraie mère des petites), elle est en colère ". Cette dernière, décédée huit ans plus tôt, aurait été vue à plusieurs reprises par ses deux filles les jours précédents. L'affaire fait grand bruit dans la région, des centaines de curieux se pressent au moulin, désireux de voir si ce dernier est hanté. Certains s'aventurent à l'intérieur, d'autres oseront dormir à ses côtés : une pluie de projectiles ( savon, bois, pierre) les en dissuaderont. On fait appel à un prêtre exorciste, car au réveillon, les filles seront une nouvelle fois projetées et traînées au sol, les bougies s'éteignent seules, et des pas se feront entendre dans le grenier. Le moulin ne retrouvera sa tranquillité qu'en 1903, une fois les filles parties à Paris. Depuis ce jour, elles seront surnommées les " filles du diable"...Mythe ou réalité ? Dans une région où les superstitions allaient bon train, le moulin demeure ancré dans les mémoires et refera parler de lui dans les années 80, où un moniteur d'escalade sera blessé à la tête par une pierre tombée de nulle part, en voulant visiter le site promis à la vente. Les villageois accuseront le meunier lui même, soupçonné d'être un joueur criblé de dettes, et qui aurait demandé au poltergeist de rendre le moulin invendable. Et si cette étrange affaire n'était pas en réalité une mauvaise farce, montée par les fillettes elles-mêmes ? Car pour la plupart des scientifiques, derrière les maisons hantées, se cachent bien souvent des canulars , instigués par des personnes en manque d'attention et quelque peu " perturbées"..

Source : http://www.grpa-paranormal.fr/news/mythes-et-legendes/article-letrange-affaire-des-filles-du-diable

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Brown Lady (1835-1936)
27 Mar 2014, 22:19
LE TITANIC ET LE TITAN
27 Mar 2014, 22:20

Suivez-nous