Le récit d’une rencontre EBE/Militaire

par damino - 1392 vues - 0 com.
Alien, ovni, ufologie

L'enquêtrice Linda Moulton Howe avait publié en 2006 ce témoignage d'un militaire américain resté anonyme, qui était spontanément venu à sa rencontre en 1986 alors qu'elle travaillait à la préparation d'un documentaire... S'agissait-il de tester sa crédulité ? L'entretien vient d'être retrouvé dans ses archives. Les illustrations sont sans rapport avec le sujet :

"Le terme EBE pour Entité Biologique Extraterrestre est utilisé par le gouvernement et les militaires U.S dans les documents Top Secret et MAJIC depuis au moins 1947 jusqu'à aujourd'hui.

Les équipes militaires et celles des services de renseignements sont impliquées dans la récupération d'épaves depuis au moins 1941 (à Cap Girardeau dans le Missouri).

Le témoin annonce sans ambiguïté : "Tout le monde s'imagine que les ETs pourraient être comme ceux du film de Spielberg, avec le type cool et sans danger, avec le doigt lumineux qui prend un café ou une bière avec nous et nous apprend l'Univers. Il faut savoir que ça n'arrivera jamais et il y a de bonnes raisons pour que le gouvernement mette le couvercle sur tout ça."


S

L'ancien militaire ou prétendu tel est surnommé "Dan". Il dit avoir travaillé pour le célèbre MJ-12 dans les années 70. C'était en Arizona dans une petite ville dotée d'un barrage pour ses réserves d'eau. Son unité apprit que le barrage avait été endommagé par des EBEs pour des raisons inconnues. Les ETs étaient des "nordiques", des humanoïdes blonds aux yeux bleus qui sont les plus intrigants et avec lesquels il est difficile d'établir une communication mutuelle directe.

Dan ajoute qu'il existe au moins trois groupes d'extraterrestres qui interagissent avec la Terre : les humanoïdes blonds de taille humaine, les petits à la peau grise et aux grands yeux noirs - impliqués dans la plupart des cas d'abduction - et un autre type humanoïde qui ressemble à un lézard qui se tiendrait debout.

EBE

Sa mission était de se rendre dans cette ville d'Arizona avec une petite équipe afin d'enquêter très discrètement sur ce ce qui s'était passé.

En outre, puisqu'on ne pouvait pas demander aux humanoïdes blonds pourquoi ils avaient cassé le barrage à cause des difficultés de communication, il avait compris qu'un haut gradé dans la chaîne de commandement essayait d'établir un contact avec les EBEs Gris.

"Depuis longtemps nous avons pu surveiller les fréquences hertziennes d'un type de vaisseaux et certains sont répertoriés comme appartenant à des races spécifiques. Parfois nous avons obtenu une aide des Gris après avoir envoyé un signal spécifique. C'est donc ce que cette personne avait fait, afin qu'un Gris vienne nous aider à comprendre ce qui se passait."

Dan explique qu'en arrivant en Arizona, l'un de ses officiers supérieurs lui a fait savoir qu'il était temps pour lui de savoir "comment ça faisait" de se trouver à côté "d'un de ces types". Un essai fut donc arrangé avec un Gris qui était arrivé en réponse au signal envoyé, à moins qu'il fut déjà sur le sol américain et ait été amené ici, Dan ne savait pas.

Son supérieur lui expliqua que les Gris avaient l'habitude de voir les humains très perturbés quand ils flottent au-dessus du sol, ce qui est leur comportement préfèré. L'EBE Gris avait donc accepté de garder ses pieds sur le sol en s'avançant vers Dan pour communiquer de près.

On avait expliqué à Dan exactement où l'être Gris apparaitrait quelques mètres plus loin, comment celui-ci marcherait maladroitement jusqu'à ce qu'il soit à environ un mètre en face de Dan : l'ET aurait la tête baissée et lorsqu'il la relèverait et établirait un contact visuel, la communication débuterait.

Dan fut prévenu que ce serait un téléchargement télépathique, de cerveau à cerveau, l'expérience serait très éprouvante.

On lui demanda aussi d'imaginer quelqu'un devant lui qui aurait en mains un lance-flammes ou de l'acide. Chaque cellule de son corps voudraient fuir, une peur cellulaire hors de contrôle, parce que quoiqu'il émane des Gris, c'est tellement complètement alien que c'est difficile pour un humain de rester conscient et rationnel.


EBE

Dan poursuit en riant : "Je n'y croyais pas, je suis un homme solide. Nous gérons la situation. Pourquoi devrais-je avoir peur ?"

L'entité Gris apparut exactement là où son supérieur l'avait prévenu et a commencé à se déplacer vers lui, gauchement. Une démarche "à la Donald Duck". Il se souvient qu'à cet instant il a pensé que la rencontre se passerait "les doigts dans le nez". Mais quand l'entité se fut approchée à 2m ou 2m40 de lui, l'homme robuste sentit ses genoux défaillir.

Dan savait que son corps réagissait au choc, il n'était pas loin de vouloir partir. Mais son supérieur et ses collègues se trouvaient là quelque part à sa gauche et l'observaient. "La seule chose qui m'ait retenu là, c'est que je ne voulais pas me couvrir d'embarras devant eux."

Lorsque le Gris de 1,50m ne fut plus qu'à un mètre de lui, Dan regardait le haut du crâne de cette créature. Il s'est demandé si des phéromones extraterrestres émanaient de cet être non-humain et lui transmettaient toute cette panique, au point de préférer perdre conscience ?

EBE

Puis le Gris a commencé à lever lentement la tête. Dan raconte que lorsqu'il a vu les grands yeux noirs en amande, il y eut instantanément dans son esprit comme "sept films long métrage qui défilaient tous à la fois avec audio, bruitages, odeurs, température et émotions, les sept films en 3-D. Il y avait des symboles couleur or, symboles également en 3-D qui flottaient au-dessus des films en 3-D."

Le mental de Dan essayait de poser des questions mais il n'avait aucun contrôle de ce qui se passait. Pendant que son esprit humain s'essayait à des questions, il obtenait "des réponses sans avoir rien demandé". Ce qui se passait dans son cerveau provoquait des changements dans le téléchargement massif que le Gris lui implantait.

Dan ajouta qu'il sentait également que la somme totale de toutes ses expériences et de toutes ses connaissances était téléchargée dans l'esprit du Gris. "Cet alien m'a confié beaucoup de choses sur son origine et sur ce qu'ils font ici, mais je ne pourrais pas l'exprimer, c'était un énorme fouillis."

Puis le Gris a baissé la tête. Le téléchargement prit fin et Dan tomba au sol. Il se souvient d'avoir senti des bras humains le rattraper. Ses collègues étaient prêts à le cueillir avant qu'il ne tombe car ils avaient déjà vu ça auparavant. Il a dû s'allonger peu après.

Dan n'a jamais su pourquoi les autres, les Blonds, avaient cassé le barrage.

Source : http://ovnis-usa.com/page/8/

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Alien Scalpel
27 Mar 2014, 22:20

Suivez-nous