Machines anatomiques, Raimondo di Sangro et cadavres…

par damino - 1815 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie

Nous sommes en 1740 Raimondo di Sangro est un aristocrate Italien passionné par la philosophie, l’alchimie. Il aurait été fasciné par l’immortalité et aurait procédé à de nombreuses expériences.

Une des rares expériences conservées sont deux corps humains que Di Sangro appelait lui-même les machines anatomiques…

Ces deux corps semblent totalement écorché, on voit le squelette, les organes ainsi que le réseau entier de veine, toute les artères veines et veines capillaires. Ces deux corps auraient été créé par Domenico Giuseppe Salerno un médecin à la demande de Raimondo Di Sangro.

Le corps de la femme est plus complet le visage est encore recouvert par le réseau de veine et les jambes sont intact à la différence de celui de l’homme.

L’histoire raconte que la femme était enceinte et que le fétus était à ses pieds, dans le même état que sa mère totalement écorché, mais aurait été volé.

Malgré de nombreuses études on ne sait pas réellement comment ces deux corps ont été créés… Certain pense que le médecin à utiliser des cadavres mais pour que le liquide puisse se rependre dans toute les veines il aurait fallut que le cœur batte encore… Ce qui prouverait que les deux personnes aient été encore vivantes au moment de cette expérience. Si on observe le corps de la femme on a l’impression qu’elle essayait de se défendre ce qui pourrait démontrer que la mort ait été rapide ce qui peut aussi expliquer la disparition des jambes de l’homme qui aurai pu être attaché…

Certaines hypothèses affirment que les deux personnes auraient été empoisonnées avec un liquide ou un gaz qui aurait progressivement figé les veines et les auraient métallisés. Le fait que les deux corps n’ont pas leurs estomacs pourrait confirmer cette théorie.

D’autre pense à une injection de métal qui aurait remplit tout les vassaux sanguin. Hypothèse plus difficile à prouver, étant donné que les seringues ne seront inventées qu’un siècle plus tard.

En 2008 une étude de l’university college de Londres à déterminé, après avoir prélevé plusieurs échantillons, que les vaisseaux sanguin étaient en fait constituer de fibre de soie et de câbles métalliques enroulés de cire.

Il est tout de même incroyable à cette époque de réalisé une telle prouesse technique la finesse et la quantité de détail est assez impressionnante. Il est peu probable qu’un jour nous aurons l’explication

Source : http://dark-ride.org/?p=1282

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Le chiffre 7, son origine
27 Mar 2014, 22:18

Suivez-nous