PYRAMIDES DE GIZEH NOUVELLES DÉCOUVERTES

par damino - 2709 vues - 0 com.
Mystère, légende, archéologie

Le site de Gizeh reste encore à notre époque le plus grand mystère de l'histoire de l'humanité. Il comprend principalement trois pyramides principales et un sphinx. La grande bataille depuis le début de l'archéologie moderne oppose d'un côté les archéologues partisans de la réalisation de ces édifices par le peuple égyptien de la IVè dynastie et de l'autre, ceux qui pensent que ces constructions remontent à plus de 10.000 ans.
L’alignement de ces trois pyramides est la reproduction exacte au sol de la constellation d’Orion, l’orientation est parfaite. Dans la mythologie égyptienne, Orion est Osiris et Sirius dans la constellation du chien est Isis.

L'architecte français Jean-Pierre Houdin et l'égyptologue américain Bob Brier, défendent une théorie de construction de la pyramide de Khéops basée sur l'utilisation d'une double rampe frontale et d'une rampe intérieure, une des théories sur la méthode de construction des pyramides égyptiennes.
En 2005, Jean-Pierre Houdin est soutenu par les ingénieurs de la société Dassault Systèmes qui simulent l'ensemble de sa théorie dans le monde virtuel et démontrent que tous les processus décrits par la théorie sont plausibles, et permettraient de reconstruire avec les contraintes de l’époque une pyramide identique en une vingtaine d'années.
Seule une étude plus poussée du monument à l'aide de techniques non-destructives du type radar, thermographie infrarouge, micro-gravimétrie ou encore acoustique, permettrait de valider cette théorie.

Aussi, une équipe d’archéologues égyptiens a découvert plusieurs tombes de travailleurs qui ont participé à la construction de la grande pyramide de Khéops, apportant des informations importantes sur ces ouvriers de l’Égypte ancienne.
Selon les déclarations de Farouk Hosni, le Ministre de la culture égyptien, l’origine des tombes découvertes remonte au règne du Pharaon Khéops qui gouverna entre 2609 et 2584 avant Jésus Christ, deuxième Pharaon de la quatrième dynastie.
Zahi Hawas, secrétaire général du Conseil des antiquités, considère que cette découverte est une des plus importantes de ces 200 dernières années, puisqu’elle permet d’établir que ces ouvriers n’étaient pas des esclaves mais des travailleurs du delta du Nil qui ne payaient pas d’impôts.
Selon lui, le nombre d’ouvriers ayant participé à la construction des grandes pyramides d’Égypte ne devaient pas excéder les 10000 et beaucoup d’entre eux n’étaient pas asservis. Ces hommes appartenaient à des familles aisées qui vivaient dans le delta du Nil et en haute Égypte.

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Afghanistan : decouverte d'un
27 Mar 2014, 22:18
Eltanin,Antenne et éponge
27 Mar 2014, 22:19
Une momie recouverte d'or
27 Mar 2014, 22:21

Suivez-nous