Churchill aurait imposé le secret sur une apparition d'ovni

par damino - 817 vues - 0 com.
Alien, ovni, ufologie

Que craignait Winston Churchill s'il a bien ordonné qu'une apparition d'ovni (objet volant non identifié) soit classée dans un dossier secret défense, afin d'éviter de semer «la panique» parmi la population durant la Seconde Guerre mondiale ? La question, qui ne trouvera sans doute jamais de réponse, s'est posée aux Britanniques  (et aux ufologues) ce jeudi alors que le ministère de la Défense du Royaume-Uni a rendu public nombre d'archives sur Internet.


Vers la fin de la guerre, à une date exacte non précisée, un avion de reconnaissance de la Royal Air Force rentrant d'une mission à l'étranger se retrouve près des côtes anglaises quand il est soudainement rattrapé par un objet métallique qui vole un instant à son allure avant d'accélérer et de disparaître. L'incident aurait été évoqué lors d'une réunion à laquelle participait le Premier ministre Winston Churchill et le général américain Dwight Eisenhower, à l'époque commandant les forces alliées.

Des décennies plus tard, en 1999, un scientifique de Leicester dont l'identité n'est pas révélée, écrit au ministère de la Défense pour demander confirmation de ces propos, qui lui ont été rapportés par son grand-père qui affirmait avoir été présent lors de la rencontre. Selon lui, Churchill aurait alors dit : «Cet événement devrait être immédiatement classé secret défense car cela provoquerait une panique massive parmi la population et réduirait à néant la croyance dans l'Eglise».

Avant 1967, les dossiers ovni étaient souvent détruits
La lettre de 1999, déclassifiée ce jeudi, est suivie d'une réponse du ministère qui dit n'avoir retrouvé aucune trace de ces entretiens ni même de la rencontre. «Avant 1967, les dossiers ovni étaient généralement détruits (...) Par conséquent, tout dossier ovni datant de la Seconde Guerre mondiale a très probablement été détruit», ajoute un responsable du ministère dans la lettre. Selon le petit-fils, un conseiller a «rejeté» lors de la rencontre avec le Premier ministre britannique «toute possibilité que l'objet soit un missile, car un missile ne pourrait pas soudainement ralentir sa course pour la calquer sur celle d'un avion avant d'à nouveau accélérer».
«Une autre personne présente lors de la rencontre a évoqué la possibilité d'un ovni, ce à quoi Churchill, dont un des dentiers a été vendu aux enchères fin juillet, a répondu que l'incident devrait être immédiatement classé secret défense pendant au moins 50 ans», écrivait en 1999 le scientifique en relatant des propos de son grand-père.
Les ufologues trouveront sur le site dédié aux ovni des archives britanniques, documents, lettres ainsi que des questions parlementaires sur une période allant de 1995 à 2003. En France, sous la houlette du Centre national d'études spatiales (Cnes), le Geipan (groupe d'études et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) recueille des témoignages et propose également des archives.

Source : http://www.leparisien.fr/societe/churchill-aurait-impose-le-secret-sur-une-apparition-d-ovni-05-08-2010-1023140.php

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Le Crash de Needles
27 Mar 2014, 22:19
la zone 51
12 Dec 2018, 16:33

Suivez-nous