Extinction planétaire a venir

par damino - 2075 vues - 0 com.
Divers
Selon le calendrier maya, nous avons échappé de peu à la mort et de surcroît, à une destruction quasi totale de la planète et de ses habitants par la même occasion. Mais nous ne sommes pas pour autant à l'abri, puisque une hécatombe mortelle pour l'humanité pourrait surgir à n'importe quel instant. J'ai donc farfouillé pour vous quelques théories plausibles quant à un cataclysme ravageur (et pas causé par l'homme j'entends bien, sinon on n'est pas sorti de l'auberge est la liste pourrait être longue comme le bras) et vais de ce pas vous les exposer.

Théorie N° I, la météorite :

Une météorite est en approche et personne ne l'a vu arriver. En effet, en général, on se rend compte qu'elles sont passées une fois qu'elles ont frôlées la planète bleue, autrement dit la nôtre. Celle-ci est déjà bien trop proche pour que l'homme puisse réagir ou entreprendre la moindre action... Il ne nous reste plus qu'à joindre les mains et à prier, bien fort. Elle entre enfin dans l'atmosphère et la croûte se désagrège à son contact, le spectacle est magnifique (...) et sa lumière aveuglante. Quelques secondes plus tard, l'énorme masse s'abat sur nos têtes avec une rare violence.

Aie.

Cette dernière fait la superficie de quelques terrains de foot et personne ne l'avait vu venir...Ah que l'homme est petit ! Bref, l'impact est rude et dévastateur et tous ceux aux abords du cratère sont sûrement déjà morts, l'explosion les ayant ravagé. Le feu se charge des autres et des animaux, du moins de ceux qui n'ont pas eu le temps de se cacher. De plus, l'air ambiant n'a plus rien de pur puisque les particules dus au passage de la météorite dans l'atmosphère l'ont imbibé. Les rares survivants ont donc les poumons totalement engorgés de ses matières volatiles. Ajoutons à cela la température très élevée de l'air qui brûle le reste.

D'autres réactions s'enchaînent, comme notamment des tsunamis, des tremblements de terre qui sont la cause direct du choc entre la masse tueuse et le sol planétaire. L'air est impropre on l'a vu, mais l'eau également. Les rayons solaires sont perdus dans la poussière toxique et les végétaux ne peuvent donc plus s'alimenter. Ils meurent et les herbivores viennent après, car ils ne peuvent plus se nourrir à leur tour. Puis c'est au tour des carnivores de subir le même traitement. Ah que le destin est cruel ! Oh mince ... Les pluies acides arrivent, voilà de quoi achever tous ceux qui vivent encore...

Zut alors...

Un peu plus tard vient un changement climatique qui nous rappelle fortement l'aire glacière, pour notre plus grand déplaisir. Mais de toute façon on s'en fout, y a presque plus personne alors...

Théorie N° II, le changement climatique extrême :

Image

Image


Il fait de plus en plus chaud, bé oui, l'homme n'a pas écouté les mises en garde du gouverne-ment et il récolte ce qu'il a semé. La calotte glacière fond inexorablement provoquant avec elle une hausse du niveau de la mer. À vos bouées, canards, tubas fluo et autres équipements de plongée ! La plupart des espèces marine ne survivent pas à la température quasi glacial de l'eau, quand aux espèces terrestres, nous y compris, elles sont assommées par des vagues de chaleur meurtrière, d'autant plus que l'eau se fait maintenant rare. Ne parlons pas de notre hygiène qui n'est plus au beau fixe et qui nous occasionne quelques problèmes, soit des maladies aussi dégoûtantes les unes que les autres. Niark...Même si le niveau des océans a augmenté, je rappelle qu'il s'agit là d'eau de mer et que nous ne sommes pas équipés pour la désaler en masse, la sécheresse met donc un coup de massue à l'humanité. En même temps, c'est juste un coup de plus hein ? ... Ceux qui survivent se déplacent dans les terres à la recherche de terrains non inondés, alors certes, ils pourront survivre, mais cette hécatombe à tout de même fait des millions de morts chez les plus fragiles.

Théorie N° III, l'éruption volcanique meurtrière :

Image

Les dinosaures n'y ont pas échappés et nous non plus. Personne n'a pu prévoir ce cataclysme et pourtant il est bien là, en train de décimer une bonne partie de l'humanité. Le super-volcan a parlé et a craché une énorme quantité de gaz et de poussières qui participent à créer un hiver nucléaire. C'est sans compter les roches de plusieurs tonnes qui nous tombent sur le coin de l'oeil. Les explosions créent quant à elles des dommages considérables qui ont bien entendu des conséquences dramatiques pour ceux qui peuplent la planète, que ce soit les animaux ou encore les hommes. Bien entendu, là aussi le choc est tellement puissant qu'il a des répercutions indésirables comme des tsunamis accompagnés dans certains cas de vagues de plus de cinq kilomètres de haut... Je vous l'accorde, tubas et autres jouets de plages ne vous seront d'aucune utilité dans ce cas-là.

Mais je vous inquiétez pas outre mesure, notre génération semble être à l'abri, ce sont les prochaines qui trinqueront !

Théorie IV, le virus éradicateur :

Image

Le peste, la tuberculose, le virus ébola etc. est en train de décimer les habitants de la planète les uns après les autres. Les plus fragiles (enfants et personnes âgées) partent en premiers et les autres tentent par tous les moyens de résister aux pustules et autres inconvénients d'une maladie ravageuse. Les personnes saines se calfeutrent chez elles et n'ont plus aucune pitié, même en ce qui concerne les membres de leur famille. Celles qui ont les vivres nécessaires à un siège de ce genre ne survivent pas, celles qui sont restées dehors ne survivent pas non plus.

Je suis bien entendu la seule survivante, il faut bien que quelqu'un écrive cet article hein ??

Mais on avait été prévenu...

Je laisse le soin à un autre rédacteur de traiter le venue apocalyptique des zombies sur terre et les guerres crées de toutes pièces par l'homme.
Source : http://www.paranormal-info.fr/extinction-planetaire-venir-n107.html

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Suivez-nous