Mystère Zone 51: vol d'essai secret fin 1963 déclassifié

par damino - 1977 vues - 0 com.
Alien, ovni, ufologie

Voici des images de crash lors d'essais top secret dans les années 50 et 70 un appareil espion qui semble avoir 40 ans d'avance pour l'époque on ose à peine imaginer ceux qu'ils nous cachent....



Le problème de l’objet volant difficile à identifié, déclassifié.


La déclassification récente, par la CIA, des projets aéronautiques secrets de la zone 51 durant les années 50 à 70, nous permette de connaitre en images, certains des mécanismes de la guerre froide, qui ont poussé le gouvernement américain à camoufler le crash d’un prototype d’avion-espion. Ces photos n’avaient jamais été encore diffusées.

majinavionsecret1.jpg


Cet avion-espion, qui est suspendu à l’envers sur la photo d’entête, est un prototype en Titane, dans la zone 51 au Nevada. À l’abri des regards indiscrets, entre les années 50 et 60, l’A12 a fait partie du programme top secret OXCART, ayant pour objectif de concevoir le successeur de l’avion-espion U-2. L’A12 pouvait voler a 3540 km/h et ses caméras embarquées pouvaient filmer les objets sur le sol sur 300 mètre, à une altitude de 27 400 mètres.

Malheureusement, lors de ses essais en 1963, l’avion s’est écrasé à l’extérieur de la zone 51, suite à un cabrage de l’avion qui a obligé le pilote Ken Colmars, à s’éjecter la tête en bas.

Rapidement le gouvernement américain s’est chargé très discrètement, à l’aide de camouflage, d’enlever presque toutes les traces publiques de l’épave. Les photos de l’A-12-sont rendu publique pour la première fois, grâce aux déclassifications récentes des images de la CIA .

majinavionsecret2.jpg

Ci-dessous : Un A-12 perché à l’envers sur un pilonne de test dans la zone 51, cela fait partie d’un test pour révéler comment sa forme est visible ou invisible au radar. Les ingénieurs devaient régulièrement interrompre ses tests pour se cacher des satellites russes.



Le pilote, grâce à son siège éjectable, s’en est sorti indemne , il fut récupéré par 3 civils qui lui proposèrent de le ramener vers l’avion. Mais, secret oblige, le pilote leur demanda de rouler dans la direction opposée, prétextant qu’il y avait une bombe nucléaire à l’intérieur de l’avion qui risquait d’exploser.

majinavionsecret4.jpg


Malheureusement, le cauchemar du pilote d’essai ne s’arrêta pas là. Il dû se soumettre à un interrogatoire costaud, à coup de séance d’hypnose et de sérum de vérité pour être sûr qu’il relayait tous les détails, véridiques et corrects, de l’incident.

Le lendemain matin, les équipes ont commencé le chargement de l’épave sur les camions, pour la renvoyer vers la zone 51 dans le Nevada.

majinavionsecret3.jpg


Personne d’autre n’a approché le site de l’épave ou même n’eut connaissance de l’accident au cours des cinquante prochaines années. Bien que la CIA a publié quelques photos de l’incident, les responsables restent muet à propos des personnes qui ont participé à la dissimulation et la façon dont elle a été réalisée.


CONCLUSION


Tous les morceaux de la carcasse de l’avion, n’ont pas été récupérés, encore aujourd’hui on trouve, à l’aide de détecteur de métaux, des restes de titane.

Source : http://www.secret-realite.net/index.php?mod=articles&ac=commentaires&id=1021

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Suivez-nous