l'affaire varginha

par damino - 1435 vues - 0 com.
Alien, ovni, ufologie

L’évènement de Varginha est le cas de rencontre du 3ème type le plus important survenu au Brésil un pays pourtantréputé pour ses nombreuses observations d’ovnis).

Ce cas est extraordinaire à plus d’un titre, et d’une importanceéquivalente à celle de Roswell de part sa signification. Présentation du contexteVarginha est une petite ville industrielle de 120.000 habitants à une centaine de kilomètres de Rio de Janero.

A environ 0h10 du matin, le 20 janvier 1996, le NORAD (antenne du Nouveau Méxique) détecte sur ses radars un objetnon identifié entrant dans l’atmosphère terrestre.La trajectoire est calculée par les ordinateurs, et des chasseurs de l' U.S.Air Force sont envoyés sur le secteur deVarginha.

Le gouvernement Brésilien est alerté, et modifie les plans de mission des appareils en patrouille, pour lesfaire converger sur la destination de l'ovni.

Le ciel est vite envahi de nombreux avions, et les bérets verts de la base dePanama sont mobilisés en urgence. Au même moment, des centaines d’habitants de Varginha observent des ovnis en forme de cigare, dont l'un semble endifficulté (photos et films à l’appuie).

Vidéo d'ovni prise lors de la soirée du crashA 3h00 du matin E.Freitas et sa femme sont réveillés par un énorme fracas en provenance de leur terrain voisin.

Ils alertent la police militaire qui étrangement est déjà mobilisée. Les pompiers de Varginha se rendent sur les lieux, etsont surpris de voir arriver un convoi militaire du camp de l'E.S.A situé à 25 km de la ville.

Ils décident de coopérer ensembles.

Vers 10 heures du matin, ils réussisent à capturer la créature avec une sorte de colet au bout d'un baton, et la conduisevers le camp militaire de l'E.S.A qui voit son niveau de sécurité élevé au maximum.

Ils délimiteront également une zone de sécurité autour de l’impact et chasseront un témoin qui se trouvait sur les lieux (un dératiseur qui sera rejointdeux heures plus tard dans un bar par deux "policiers" qui lui demandèrent fermement de se taire sur ce qu'il avait vu).

Au même moment, les pompiers sont alertés qu’une étrange créature se trouve dans les rues de la ville (distanted’environ 2 km de l’impact).

Les pompiers se rendent immédiatement sur les lieux et découvrent une population affolée.Trois jeunes filles (22, 16 et 14 ans) qui rentrent de l’école par un raccourci dans un jardin non cultivé, ont aperçu une créature blottie contre le mur d’une propriété.

Après s'être enfuient prévenir leurs familles, elles décrivirent une forme humanoïde non animale comparable au diable.

De nombreux témoins ont également vu la créature et des portraits très détaillés ont pu être réalisés (extrêmelaideur, environ 1 mètre, yeux rouge-sangs, bras fins et longs..).

Les militaires de l'E.S.A sont à nouveau alertés et viennent chercher la créature qui n'oppose aucune résistance.

Elle semble faible, malade et souffre d'une fracture à la jambe.

On apprendra plus tard que la nuit même, une troisièmeentité est récupérée sur le bord d’une route.

Cette fois-ci, ce sont trois camions de soldats bien équipés qui transportent la créature vers l’hôpital, où il règne déjà la plus totale confusion (militaires, pompiers et services secrets sont présents).

A trois heures du matin, une colonne decamions part en convoi de l’hôpital vers l’université de l' UNICAMPI, qui possède deux laboratoires d’accès restreints.

Les créatures seraient restées environ 48h dans l'hôpital, et l'une d'entre elle serait morte (on a vu un petit cerceuilévacué par une porte dérobée).

Puis les militaires Nord Américains déplaceront de nouveau les corps pour une destination inconnue.

Les restes du vaisseau seraient conservés dans une base militaire Américaine.

Les témoignages de L’opération a été très vite menée et bien réalisée par les militaires, mais il fallait maintenant expliquer à la population lanature de l’évènement du 20 janvier 1996.

Voici ce qu’ont déclaré les divers témoins (bien conditionnés) qui ontparticipé à cette folle journée.

Il est évident qu'ils ne parlent pas librement tant leurs propos sont éloignés d'unepossible réalité.

Témoignage du Commandant Calza"Notre convoi (2 camions) avait été envoyé en ville pour une révision dans le cadre de leur garantie.

Ce que lapopulation a pris pour un extraterrestre était une femme naine sur le point d’accoucher, que nous avons convoyé à l’hôpitalen urgence".

Nb: Qui pourrait gober ça ??? Lieutenant Rubens des pompiers de Varginha "Ce jour n’a pas été différent des autres et nous avons effectué des interventions de routine".

Cependant il ne peut fournir le rapport d’activité du jour car il est classé confidentiel. Soldat M.E.Cherese (23 ans, convoyeur)Ce soldat a participé à la capture de la créature, et il est mort quelques jours après le convoyage.

La nature du décè estinconnue, sa femme n'a pas pu assister aux funérailles et aucune autopsie n’a été réalisée.

NB : Il semble que lorsd'un contact physique avec la créature au niveau de la hanche, des bactéries de trois types différentes aurai entempoisonné son corps en quelques jours.

Général C.Râpe, commandant de l'E.S.A Sous la pression de l’opinion publique, il donna une conférence de presse, où il ni a l’engagement de ses troupes dans ce"non-évènement".

Toute la population de la ville semble avoir été conditionnée et briffée pour ne plus parler de l'affaireTémoignage de Liliane et Valquiria, les sœurs qui ont découvert la créature"Le 29 avril 1996, à 22h00, quatres hommes en noir sont venus à notre domicile, pour nous demander de revenir sur nos déclarations en l’échange d’une forte somme d'argent en liquide.

Les hommes ont envahi la maison sans nous demander l’autorisation et ils nous ont prié de fermer la porte à clef.

Ils ont demandé à ma mère si elle avait des soucis d’argent, de quoi nous rêvions et si nous avions du travail.

J’ai refusé la très forte somme d’argent qu’ils me proposaient en l’échange de mon silence et d’une interview devant la caméra d’une chaîne de télévision nationale.

Mais ils m’ont dit qu’ils reviendraient.

Cette affaire est trop sérieuse pour mentir".

Harcelée de toute part, la mère des jeunes filles, vivra un véritable enfer après ces évènements.

Conclusion Plus de 80 ufologues ont participé à l’étude de ce cas historique.

L'enquête permit aussi de découvrir que deux mois plus tard, une autre créature du même type a été aperçue au zoo de la ville.

Cinq animaux sont morts sans raisonapparente (virus ?) en avril 1996.

Le Dr Leir (chirurgien spécialisé dans l'extraction d'implants de nature inconnue) aenquêté sur ce cas et a rencontré un confrère qui a été en relation avec une des entités capturées.

Il relate quelle entité a communiqué avec lui par télépathie lorsqu'il effectuait la réduction de sa fracture.

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

Suivez-nous