le champ de bataille hante de dieppe

par damino - 1447 vues - 0 com.
Fantôme, esprit, paranormal


Cela se passait le 4 août 1951 à 4h du matin. Dormant paisiblement dans une villa non loin de la plage, les deux femmes furent réveillées par des bruits singuliers, très singuliers. C’était d’abord « comme un rugissement continu, tantôt assourdi, tantôt plus intense ». A l’affût, elles regardèrent par leur fenêtre. Le tapage nocturne provenait manifestement de la plage. La rumeur confuse laissa place à un bruit net. Elles reconnurent bientôt « des bruits de rafales d’armes à feu, des bruits d’avions, et, par moments, des explosions d’obus, des cris ainsi que des bruits d’accostage ». Puis elles précisèrent : « tous ces bruits semblaient venir d’une très grande distance, comme s’il s’était agi d’une lointaine émission radiophonique qui ne serait parvenue que par intermittence».

  Le phénomène dura trois heures, trois heures durant lesquelles les deux anglaises en notèrent scrupuleusement les moindres détails. Par la suite, il s’avéra que leur récit concordait avec les rapports officiels et comptes-rendus d’historiens : cela avait correspondait au déroulement des combats réels qui s’étaient produits neuf ans plus tôt sur cette même plage, le 19 août 1942 lors du raid des troupes anglo-canadiennes : alors, faut-il croire à un prétendu écho du passée ?
Falaises à Pourville

On raconte aussi que le jour des morts, le 2 novembre, un navire fantôme surgit au large de Dieppe avec à son bord des spectres de marins, tandis que des cris de femmes résonnent sur les rochers…

Ce même jour des morts, au XIXe siècle, on avait l’interdiction formelle d’aller à la pêche. Les pêcheurs devaient d’ailleurs se garder de retirer leurs filets : ils n’y auraient trouvé que des squelettes rompus et des os brisés.

Source : http://leblogdemerlin.blogspot.fr/2010/11/dieppe.html

Commentaires

Avez vous déjà vu un phénomène paranormal ?

A voir également

La maison Hantée de Hem
27 Mar 2014, 22:19
Pacte avec le Diable
12 Dec 2018, 14:43

Suivez-nous